National

Visite du président algérien en Tunisie: Ensemble, nous construisons l’avenir

Ancrées dans l’histoire, les relations bilatérales entre les deux pays sont toujours en perpétuelle évolution, mais le temps est venu d’aspirer à aller encore plus de l’avant et mettre les bouchées doubles.

Les efforts communs visant à raffermir les liens profonds de fraternité entre la Tunisie et l’Algérie se sont soldés, en marge de la visite du Président Abdelmajid Tebboune et sa rencontre avec son homologue tunisien Kaïs Saïed, par la signature de plusieurs accords dans différents secteurs vitaux.

L’attachement indéfectible des deux présidents à promouvoir la coopération bilatérale n’est plus aujourd’hui  à démontrer. Tebboune a par ailleurs fait part au terme des entretiens bilatéraux de sa profonde satisfaction et a souligné qu’il s’est mis d’accord, avec Kaïs Saïed, pour  la consolidation du cadre juridique régissant les relations entre les deux pays, comme le confirme la conclusion d’un nombre important d’accords.

Nouvelle orientation stratégique

Ancrées dans l’histoire, les relations bilatérales entre les deux pays sont toujours en perpétuelle évolution mais le temps est venu, semble-t-il, pour aspirer à aller encore plus vers l’avant et mettre les bouchées doubles.

Le Président algérien a clairement évoqué, lors de sa visite, le souhait partagé avec Kaïs Saïed de parvenir à  des perspectives unifiées, unies et communes traduisant l’orientation stratégique à laquelle aspirent les deux pays et qui émane d’une ferme volonté commune.  

«La Tunisie est un prolongement de l’Algérie, de même que l’Algérie constitue un prolongement de la Tunisie et l’Algérie n’épargnera aucun effort pour la soutenir», a déclaré le Président algérien lors de sa visité, confirmant de par ses paroles les solides relations entre les deux pays qui ont, à travers l’histoire, fait face aux mêmes défis et aux mêmes crises, notamment dans les années de braise marquées par la flambée du terrorisme.

Visite historique

Kaïs Saïed a qualifié cette visite d’historique à tous les niveaux et a rappelé que sa première visite officielle l’avait conduit à ce pays comme il l’avait promis lors de sa campagne électorale. Le locataire de Carthage a le regard tourné vers un partenariat durable susceptible de concrétiser les attentes et aspirations des deux peuples. Le message des deux présidents est on ne peut plus clair à ce sujet. Il est primordial d’être unis et accorder ses violons en vue de faire face aux défis internes et régionaux qui se profilent. «Nous devons nous unir pour pouvoir faire face à l’avenir et être capables de concrétiser les accords conclus», a souligné le président tunisien à cette occasion.

Parmi ces défis, la question libyenne a une fois de plus marqué la grande entente entre les deux présidents .Aussi bien Tebboune que Saïed ont clairement expliqué que la crise libyenne est une affaire interne, propre à ce pays et que la solution doit émaner des Libyens eux-mêmes. Il est bien clair que les deux pays ont une position commune concernant la situation dans ce pays .La solution ne peut être que libyenne, s’entendent à dire les deux présidents.

En marge de cette visite, le Président Kaïs Saïed a ratifié par décret un protocole financier relatif à l’octroi par l’Algérie à notre pays d’un prêt d’un montant de 300 millions de dollars.

Les 27 accords conclus entre la Tunisie et l’Algérie en marge de cette visite portent notamment sur les secteurs de la justice, de l’intérieur et des collectivités locales, de l’énergie et des mines, des PME et start-up, de l’industrie pharmaceutique, de l’environnement, des affaires religieuses, de l’éducation et de la formation professionnelle, de la pêche, de l’information, ainsi que de la culture. Des accords qui tombent à point nommé. Le contexte général dans notre pays est marqué par une grave crise sur le plan économique et l’annonce, sur le plan politique, de nouvelles mesures par le Président Kaïs Saïed concernant la prolongation de la suspension de l’ARP, l’organisation d’un référendum en juillet 2022 et des élections législatives en décembre de la même année.

Il est à rappeler qu’un dépôt de 150 millions de dollars a été effectué par la Banque centrale d’Algérie en 2020 au profit de la Banque centrale de Tunisie à titre de garantie. C’est la quatrième fois que la BCA effectue ce type de transfert depuis la révolution, à savoir 50 millions de dollars en 2011, 100 en 2014 et 100 en 2015, comme le rapporte le magazine Jeune Afrique.

L’article Visite du président algérien en Tunisie: Ensemble, nous construisons l’avenir est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page