National

Une déclaration erronée de Kaïs Karoui

 

Invité le 25 janvier 2023 de Malek Khaldi à La Matinale sur Shems FM, le membre de la campagne explicative du président de la République, Kaïs Karoui a affirmé que la loi relative aux startups a été promulguée avant la révolution, c’est-à-dire avant 2011. Il a considéré que le système des startups a échoué en Tunisie : « 90% des startups ont fermé leurs portes et les entreprises qui réussissent quittent le pays ».

 

 

BN Check a vérifié les propos de Kaïs Karoui, et contrairement à ses déclarations, la loi relative aux startups ne date pas de l’époque d’avant révolution. En effet la loi a été votée le lundi 2 avril 2018 à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP). Publiée le 17 avril de la même année dans le Journal officiel, elle est entrée en vigueur exactement le mercredi 3 octobre 2018 après la signature des décrets d’application par le conseil des ministres. 

 

Cette loi vise à mettre en place un cadre incitatif pour la création et le développement de startups basées notamment sur la créativité, l’innovation et l’adoption des nouvelles technologies, et réalisant une forte valeur ajoutée et une compétitivité aux niveaux national et international.

D’après le 3ème rapport annuel « Startup Tunisia » de Smart Capital, qui est en charge de l’implémentation du programme national « Startup Tunisia », le nombre de labels accordés aux startup en Tunisie a augmenté de 192 en 2019 à 245 en 2021, soit une augmentation de 17,2%.

De ce fait, les déclarations de Kaïs Karoui sur le nombre des entreprises qui ont fermé «90%» sont erronées et sans fondement. 

 

R.A


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page