National

Un second mandat de dépôt à l’encontre de Mohamed Ali Aroui

Mosaïque FM vient d’apprendre que le premier juge d’instruction auprès du Tribunal de première instance de Tunis a émis un second mandat de dépôt à l’encontre de l’ancien porte-parole du ministère de l’Intérieur Mohamed Ali Aroui.

Selon une source informée, Aroui est soupçonné de chantage d’avoir exploité sa qualité de fonctionnaire public pour un avantage personnel.

Il est à rappeler que le juge d’instruction du Tribunal de première instance de Sousse 2 avait, également, émis un mandat de dépôt à l’encontre de Mohamed Ali Aroui, dans le cadre de « l’affaire instalingo ».

Notons, également, que son comité de défense avait annoncé qu’un « différend personnel et des réglements de comptes » étaient derrière la mention de son nom dans cette affaire. 

 


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page