National

Un projet d'interconnexion électrique entre la Tunisie et l'Europe

Le ministre de l’Economie et de la Planification, Samir Saïed, Jesko Hentschel, directeur pays de la Banque mondiale (BM) pour le Maghreb et Malte basé à Rabat et le représentant résident de la Banque Mondiale pour la Tunisie,Alexandre Arrobbio, ont évoqué la nécessité d’accélérer les différentes procédures pour le démarrage des travaux du projet d’interconnexion électrique utilisant l’énergie solaire entre la Tunisie et l’Europe (Elmed) compte tenu de sa rentabilité économique, énergétique et écologique.

A cours d’un entretien tenu, mardi, à Tunis, les représentants de la BM ont exprimé, la disposition de cette institution internationale de contribuer au financement des différents composantes du projet , évoquant un éventuel appui technique, notamment au niveau des études , précise un communiqué publié mercredi par le ministère de l’Economie,

Les participants ont, par ailleurs, évoqué l’avancement des programmes de soutien aux PME qui vise à renforcer leur compétitivité à travers l’intensification de la numérisation de leurs activités et le développement de leurs normes écologiques pour qu’elles puissent mieux s’adapter aux nouvelles exigences internationales, ajoute la meme source.

Ils ont, également, souligné la portée du renforcement des mécanismes d’autonomisation économique des couches sociales les plus vulnérables, notamment, les jeunes et les femmes, outre les moyens d’ allouer des financements additionnels aux projets qui ont réussi.

Les participants ont examiné les différentes étapes de l’avancement des programmes de coopération financière et technique, à l’instar du programme de développement urbain et de la gouvernance locale et celui de l’intégration économique des jeunes  » Initiateurs  » ainsi que d’autres projets dans le secteur de l’éducation, de la modernisation des infrastructures de base de l’irrigation et le développement de la gouvernance des groupements hydrauliques.

Le ministre de l’Economie a, à cette occasion, évoqué le démarrage de la g stratégie nationale pour l’amélioration du climat des affaires qui comporte 229 mesures prises dans un cadre participatif entre les secteurs public et privé, relavant que la prochaine période sera l’étape de l’exécution progressive de ces réformes et de la réactivation des conseils de l’innovation.


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page