National

Un comité de défense pour les magistrats révoqués

Les avocats Abderrazek Kilani et Kamel Ben Massoud ont annoncé la formation d’un comité de défense pour les magistrats révoqués, composé de plus de 40 avocats et de tous les anciens bâtonniers de l’Ordre des avocats, sauf Brahim Bouderbala.
L’avocat Ayachi Hammami a été choisi porte-parole de ce collectif.
Lors d’une conférence de presse, jeudi, à la Maison de l’avocat, Ben Massoud a affirmé que  » le comité n’est aucunement politisé bien que l’affaire est politique par excellence, car toutes les sensibilités politiques s’y trouvent. »
Il a ajouté qu’une commission sera formée au sein du collectif pour assurer la communication nécessaire avec la société civile, les partis politiques et les organisations aux plans national et international.
 » Ce comité de défense ne se contentera pas uniquement de défendre les magistrats révoqués, mais il se chargera aussi de défendre tous les magistrats faisant l’objet de harcèlement et de poursuites judiciaires « , a-t-il encore souligné.
Le président de la République, Kais Saied, avait promulgué le décret-présidentiel n°2022-516 du 1er juin 2022 relatif à la révocation de 57 magistrats.
Une décision accueillie par un large refus catégorique de la part des structures judiciaires qui ont mené une grève tout le mois de juin dernier.
De son côté, le président de l’Association des magistrats tunisiens (AMT), Anas Hamedi, avait déclaré précédemment aux médias que 45 magistrats sur 57 révoqués n’ont aucun dossier judiciaire.


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page