National

UA : la Libye appuie la candidature du Maroc, pas celle de la Tunisie

La Libye a décidé de se retirer de la course au Conseil de la paix et de la sécurité de l’Union africaine (UA) pour appuyer la candidature du Maroc. Le ministère marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, l’a fait savoir dimanche 28 novembre 2021, rapporte Sputnik.

On sait que la Tunisie, par la bouche de son président, Kais Saied, a émis le souhait d’occuper un siège au Conseil de paix et de sécurité. Alors qu’est-ce qui s’est passé entre les exécutifs marocain et libyen pour que Tripoli prenne la décision de soutenir Rabat ? Qu’est-ce qui s’est passé – ou n’est pas passé – entre la Tunisie et la Libye pour que cette dernière accorde ses faveurs à Mohammed VI ? Brouillard total pour le moment. Pourtant vu les liens plus qu’étroits entre la Tunisie et la Libye on pouvait s’attendre à ce que Tripoli appuie automatiquement la candidature tunisienne…

Douloureux réveil pour l’exécutif tunisien, qui est en train de découvrir – un peu tard – qu’il ne suffit pas de décréter pour exister, pour peser, encore faut-il mettre en branle derrière un puissant lobbying diplomatique, comme le fait à merveille le Maroc. De ce point de vue Tunis a beaucoup à apprendre de son voisin, qui a des décennies de pratique en la matière…

 

 


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page