National

Tunisie – Un programme annoncé par Saïed totalement orienté vers son projet politique, et rien concernant les attentes du peuple

Le président de la République, Kaïs Saïed, a, enfin, annoncé son agenda et son programme, après qu’il ait gelé toute autre forme de pouvoir en dehors du sien. Après des mois d’attente, en Tunisie, comme à l’étranger, les observateurs ont, un moment, cru qu’ils arrivaient au bout du tunnel.

Mais la déception a été au rendez-vous, puisque le programme annoncé, ce soir par Kaïs Saïed, n’a rien à voir avec ce que « le peuple veut », ni rien à voir avec ce que « la communauté internationale et le FMI veulent ».

Car ce que le peuple voulait, c’est manger à sa faim, c’est une lutte plus efficace contre la cherté de la vie, c’est des emplois pour les chômeurs, c’est un meilleur service de santé, une meilleure sécurité, un système éducatif plus performant et plus sécurisé… Or, rien de ce qui a été annoncé n’avait un lien quelconque avec des mesures économiques ou sociales, ni aucune réforme des secteurs vitaux pour le citoyen, qui est, ainsi, resté sur sa faim, en admirant le projet politique prôné et mis en œuvre par son président !

Du côté de la communauté internationale et des bailleurs de fonds, non plus, les attentes n’ont été satisfaites. Pas de réformes, et point de retour à la démocratie. Mais, au contraire, le discours a été assez agressif envers ceux que Saïed accuse de volonté d’ingérence dans les affaires de « son » pays.

La sortie médiatique, tant attendue, de Kaïs Saïed, ce soir, lui fera, bien plus de tort qu’il n’espérait en récolter des avantages. Puisqu’il s’est attaqué à tout le monde. A ses détracteurs à l’intérieur du pays, à ses supposés alliés à l’étranger, aux bailleurs de fonds, à la justice, et, même à la superpuissante UGTT. Sans oublier que cette sortie a fini par démontrer au monde entier que les seuls soucis de Kaïs Saïed, sont, plutôt, orientés vers l’accomplissement de son projet personnel, à n’importe quel prix. Même si c’est au détriment du tunisien et en causant l’isolement le plus total de la Tunisie à l’échelle internationale.


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page