National

Tunisie – Le 17 décembre : Journée de tous les risques… Quelle idée d’autoriser deux manifestations opposées en même temps !

La journée de ce vendredi 17 décembre s’annonce comme une journée à très haut risque.

En effet, et des deux côtés, on affute ses armes et on se prépare à cette journée, comme si la vie en dépendait.

Du côté des opposants à Kaïs Saïed, on se prépare à donner de la voix, et on prétend, même, pouvoir être décisif sur le devenir de la situation. On dirait, donc, à les entendre, qu’il va falloir s’attendre à beaucoup de grabuge.

Du côté de Kaïs Saïed, et malgré que son dernier discours ait été assez conciliant, ses partisans ne désarment pas et sont, même, devenus plus incisifs, notamment, sur les réseaux sociaux, où ils font part de leurs projet, en rapport avec l’assainissement du pays, la dissolution de toutes les instances et de quelques partis en prime, et on en passe…

Les débats risquent, donc, d’être assez houleux, ce vendredi, les deux parties campant sur leurs positions, échaudées, l’une par un soutien international de plus en plus évident, et pour l’autre, par le soutien populaire, quoique, un tant soit peu, déclinant.

Et les deux parties espèrent être décisifs, ce vendredi et clôturer à leur avantage ce duel.

Et ce qui rend la journée encore plus à risque, c’est qu’on a eu la brillante idée de verser de l’huile sur le feu, en autorisant deux manifestations simultanées et presqu’au même endroit, au centre de Tunis, mettant, ainsi, face à face les belligérants, au risque qu’on en vienne, à tout moment, aux mains ou aux armes !


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page