National

Septembre 2021, le plus chaud jamais enregistré en Tunisie depuis 1950


La Tunisie a connu en septembre 2021 une prolongation de la chaleur estivale, toutes les régions ont connu des températures maximales et minimales supérieures aux normales. 


La température moyenne sur toute la Tunisie (sur 24 stations) a dépassé la normale (25,4°C) de 3°C, ce qui classe septembre 2021, au 1er rang des mois de septembre les plus chauds depuis 1950, selon le Bulletin climatologique mensuel, publié vendredi par l’INM. 
Le mois de Septembre de cette année est aussi classé parmi les mois les plus secs, avec un cumul des 24 stations de référence de 276,7 mm seulement, contrairement au mois de septembre 2020 qui a été classé le plus pluvieux depuis 1950, avec un cumul de 1410,9 mm.

Températures largement supérieures aux normales 
 
Dans la continuité de la hausse exceptionnelle des températures des mois de l’été, les températures sont restées largement supérieures aux normales durant ce mois de septembre.
La majeure partie du territoire tunisien a été concernée par les fortes chaleurs et la plupart des régions ont connu des températures exceptionnellement élevées, mais elles n’ont pas atteint de nouveaux records.
En fin de mois (les 29 et 30 septembre), une baisse des températures maximales a été enregistrée dans la plupart des régions, mais étaient inférieures aux moyennes de référence.
Les températures minimales ont également, accusé une légère baisse et se sont retrouvées au niveau des moyennes de référence.
Les moyennes mensuelles de la température maximale ont varié entre 30°C à Kélibia et 39,2°C à El Borma. Sur toute la Tunisie (24 stations), la moyenne générale de la température maximale a atteint un record de 34°C et a dépassé la normale de 2,9°C.
La moyenne des températures minimales quotidiennes du mois de septembre des 24 stations principales a aussi, enregistré un record avec une valeur de 22,8°C et un écart par rapport a la normale de 3,1°C.
Les moyennes mensuelles ont varié entre 18,5°C à Thala et 26,5°C à Tozeur.
 Une pluviométrie déficitaire 
La pluviométrie a été très déficitaire septembre 2021. Le bilan total du mois des 24 stations de principales était de 276,7 mm seulement alors que la normale des mêmes stations est de 847,2 mm ce qui représente un déficit de 67%. 
Les précipitations ont été absentes sur la plupart des régions et les déficits ont varié d’une région à l’autre de 30% à 100% à l’exception de Kélibia où l’on a enregistré 98 mm, soit un excédent de 116 % par rapport à la normale du mois qui est de 45,4 mm. 
 
Vents généralement faibles à modérés

Les vents étaient généralement faibles à modérés, et leur vitesse a augmenté durant la période du 01 au 05 septembre 2021 sur les régions du centre-ouest et du sud, où sa vitesse maximale variait de 68 km/h à Gafsa à 76 km/h à Sidi Bouzid avec un maximum de 122 km/h à Thala le 03 septembre 2021. 
Les vents étaient également forts durant la période du 09 au 11 septembre sur toutes les régions côtières Est avec une vitesse maximale allant de 58 à Gabès à 68 à Kélibia, et un maximum de 72 km/h à Monastir le 10 septembre 2021. 
Les vents étaient  aussi forts le 21 septembre 2021 sur le nord, avec une vitesse maximale variant de 61 km/h à Tunis et de 76 km/h au Kef et atteignant une vitesse maximale de 83 km/h à Tabarka.


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page