National

Scouts tunisiens – Le 23e congrès s’ouvre aujourd’hui à Sousse: Trait d’union entre le passé, le présent et le futur

Nouvelle édition porteuse d’un sens de la communication, de la dureté, de la lucidité, de l’engagement et de la voie qui lie le présent au passé pour mieux aborder l’avenir. Soit un regard croisé sur le bilan des dernières années.

Mieux vaut tard que jamais ! Les Scouts tunisiens tiennent, à partir d’aujourd’hui à Sousse, leur 23e congrès, après deux ans de retard, à cause du Covid-19. En présence de hautes personnalités d’ici et d’ailleurs, ce nouveau rendez-vous est placé, cette année, sous le signe « Le pont », synonyme d’union et de continuité. Voire porteur, comme l’indique leur communiqué, d’un sens de communication, de dureté, de lucidité, d’engagement et de la voie qui lie le présent à son passé pour mieux aborder l’avenir. Soit un regard croisé sur le bilan des dernières années.

Tout feu tout flamme

Quatre-vingt-huit ans et pas une ride ! Au lendemain de l’Indépendance, ils sont connus pour leurs actions citoyennes et leur rôle accru dans le développement social : construction des écoles et des hôpitaux, campagnes d’alphabétisation, secours d’urgence et autres. Et leur mobilisation en temps de crise, Covid en l’occurrence, n’est plus à démontrer. L’année dernière, on les a vus engagés, volontiers, à prêter main-forte : désinfection des administrations et services publics, distribution d’aides, gestion des files d’attente aux centres de vaccination, sensibilisation au respect des normes d’hygiène et de distanciation..

Ce mouvement bien ancré dans l’histoire du pays avait tant imprégné les esprits des jeunes et forgé, au fil du temps, le profil des générations, en les éduquant aux valeurs de citoyenneté et le compter-sur-soi. Certes, on ne naît pas scout, on le devient. L’être ainsi relève d’un vrai parcours du combattant. Un exercice de bien vivre longtemps dans les annales des nations, mais aussi une formation continue sur la vie, ses épreuves et ses leçons. Depuis sa création en 1933, le scoutisme tunisien a fait apprendre ce que l’école ne nous a pas appris. La rue, non plus. Que sait-on de nos scouts ? Que sont-ils ? Louveteaux, éclaireurs, fleurettes, guides, routiers, autant de qualificatifs que l’on attribue, communément, aux filles et garçons de 7 à 23 ans. « Soyez prêt » étant, alors, leur propre devise qui a tout dit, en si peu de mots.

Election d’un nouveau commandant

La tenue de ce congrès, pendant trois jours du 5 au 7 de ce mois, serait également l’occasion d’évaluer la stratégie décennale du mouvement 2016-2025. Un arrêt, à mi-parcours, sur ce qui a été fait et sur ce qu’il devrait être fait. Un des moments forts du congrès, l’élection des membres du Conseil supérieur et du commandant général des Scouts tunisiens, ainsi que la présentation des rapports moral et financier du mandat précédent. Demain, samedi, aura lieu la cérémonie officielle d’ouverture de cette 23e édition.

L’article Scouts tunisiens – Le 23e congrès s’ouvre aujourd’hui à Sousse: Trait d’union entre le passé, le présent et le futur est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page