National

Sami Ben Slama : ils ont tout fait pour me pousser à démissionner !


 

« Il ont tout fait pour me pousser à démissionner, mais je n’ai pas lâché… un jour je révèlerai leurs pratiques honteuses et abjectes » a écrit, ce lundi 11 juillet 2022, le membre de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie), Sami Ben Slama, sur les réseaux sociaux.

 

« Lisez le communiqué de la présidence, vous comprendrez que le président est au courant de leurs manigances et qu’il ne croit pas aux manœuvres de Farouk Bouasker qui joue la victime, pensant qu’il peut duper tout un Etat » a-t-il poursuivi.

Ce post vient suite à un post publié ce matin, où Sami Ben Slama a annoncé la tenue d’une réunion du conseil de l’Isie, visant à étudier la possibilité de permettre aux participants à la campagne référendaire de changer de position. Une décision résultant des révisions apportées par le chef de l’Etat et touchant au fond du projet.

Il a considéré qu’il s’agissait d’une décision illégale et que la réunion avait secrètement été convoquée. « Peu importe qui se tiennent derrière vous… Vous ne passerez pas… Je me contente d’être fier d’avoir défendu les intérêts de mon peuple contrairement à vous… », a-t-il écrit.

L’Isie avait l’habitude de diffuser l’ensemble de ses réunions en directe. A l’écriture de ces lignes à 10h 30 aucune transmission en directe n’a encore été lancée.

 

Pour rappel, plusieurs professeurs en droit, experts et acteurs de la scène politique avaient considéré que la modification du projet soumis au référendum devait conduire au report de la campagne référendaire. Ils ont estimé qu’il s’agissait d’un nouveau projet et non-pas d’une simple modification.

 

M.B.Z

 

 


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page