National

Réseaux d’envoi des jeunes aux foyers de tension : Les demandes de libération de deux accusés rejetées


La chambre de mise en accusation spécialisée dans les affaires de terrorisme près le Tribunal de première instance de Tunis a débouté, jeudi, les demandes tendant à libérer deux prévenus placés en état d’arrestation dans l’affaire dite « réseaux d’envoi des jeunes tunisiens aux foyers de tension », a annoncé le porte-parole de la cour d’appel, Habib Torkhani.
Dans une déclaration à l’agence TAP, le porte-parole a tenu à préciser que les deux demandes de libération ont été rejetées quant au fond et forme, ajoutant que la chambre d’accusation a confirmé la décision du juge d’instruction de maintenir en liberté 39 accusés, dont Rached Ghannouchi et Ali Laaryadh, suite à un appel interjeté par le parquet.

Pour rappel, le 29 septembre 2022, le porte-parole de la cour d’appel de Tunis avait indiqué que 820 personnes ont été officiellement déclarées inculpées dans l’affaire précitée, parmi elles des personnalités politiques.

Le même jour, le juge d’instruction chargé des affaires de terrorisme a décidé de maintenir en liberté 39 des prévenus parmi ceux visés par l’enquête dans le même dossier.

L’article Réseaux d’envoi des jeunes aux foyers de tension : Les demandes de libération de deux accusés rejetées est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page