National

Report de l’audition de Noureddine Bhiri au 17 janvier 2023


Le juge d’instruction près le pôle judiciaire antiterroriste a décidé de reporter l’audition de Noureddine Bhiri, dirigeant du mouvement Ennahdha et ancien ministre, au 17 janvier, a appris l’agence TAP du membre du comité de défense, Me Mokhtar Jamaï.

Le motif du report selon l’avocat étant le besoin de consulter les éléments du dossier et de préparer au mieux les moyens de défense de leur représentant.

Le 6 décembre 2022, le juge d’instruction a reporté l’audition de Bhiri au 4 janvier 2023, sur fond d’enquêtes liées à la fabrication de documents et de passeports tunisiens et leur remise à des étrangers.

Mardi, Noureddine Bhiri (avocat) a commenté sa décision de comparaître devant le juge d’instruction du pôle précité via les réseaux sociaux affirmant que son « dossier, objet d’instruction, est dénué de tout fondement matériel et juridique ».

Décembre 2021, Bhiri a été placé en résidence surveillée sur décision du ministre de l’Intérieur, Taoufik Charfeddine avant d’être levée en mars 2022.

Lors d’une conférence de presse tenue le 3 janvier 2022, le ministre a affirmé la décision d’assignation à résidence prononcée contre Noureddine Bhiri (et d’autres) était basée sur un texte juridique exécutoire, en l’espèce, le décret n°50 de 1978, notamment son article 5.

Selon Charfeddine, « il s’agit de griefs majeurs, objet d’une enquête judiciaire se rapportant à la fabrication et à la délivrance de passeports, de cartes d’identité nationales, d’extraits de naissance et d’octroi de nationalités en violation des procédures juridiques et administratives en vigueur. »

L’article Report de l’audition de Noureddine Bhiri au 17 janvier 2023 est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page