National

Rejet de la libération d’un commerçant accusé de blanchiment d’argent

La Chambre criminelle spécialisée dans les affaires de corruption économique et financière au Tribunal de première instance de Tunis a refusé la demande de libération d’un commerçant.

La même Chambre a décidé de reporter l’examen de son affaire à la fin du mois de janvier.

La Chambre a condamné ce commerçant et son associé en première instance à huit ans de prison en plus d’amendes d’un montant s’élevant à des millions de dinars. Les deux individus sont accusés de blanchiment d’argent et de fausses déclarations et d’autres crimes financiers. 
 


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page