Economie tunisie

Programme économique de Bouden : Une annonce forte… mais avec des bémols

Quelles sont les grandes lignes du programme économique de la cheffe du gouvernement, Najla Bouden ? C’est la question à 1 milliard de dinars en ce moment. Le ministre de l’Economique et de la Planification en avait évoqué quelques aspects, mais ça c’était surtout pour amuser la galerie – comprenez le FMI. A en croire le ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières, Mohamed Rekik, “le gouvernement de toutes les chances” tient le bout, avec un plan d’action. Il fait même une annonce, forte mais avec des nuances et bémols…

D’abord l’annonce : le programme de Bouden sera dévoilé quand elle en sera à ses 100 jours à la Kasbah, a indiqué Rekik ce 22 novembre sur une radio privée. Il a ajouté que la cheffe du gouvernement a demandé à toute son équipe de se mobiliser pour lui soumettre “des stratégies et le programme d’action“. Comprenez par là que Bouden ne dictera rien, n’imposera aucune ligne directrice, ne fixera aucun cap et qu’elle se contentera de faire des arbitrages. En fait pour être tout à fait honnête sur la question, c’est le chef de l’Etat, Kais Saied, qui va procéder aux arbitrages…

Le gouvernement de “toutes les chances” atteindra ses objectifs grâce à la rectification de la trajectoire, car ces dix dernières années le pays a dévie», a déclaré le ministre. Pour la déviation c’est un constat unanimement admis. Pour les chances de succès de Bouden c’est une toute autre histoire…

Maintenant les inflexions du ministre : “Nous sommes réalistes et nous reconnaissons que la situation est difficile et délicate (…). Nous tenterons de réaliser les réformes possibles…”. Ces Messieurs/Dames du FMI et les partenaires européens sont avertis : la Tunisie fera ce qu’elle pourra, il n’est pas question de s’attaquer à toutes les montagnes de l’après-14 janvier 2011. Reste à savoir si nos bailleurs apprécieront ce discours de vérité…

 


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page