International

Présidence de l’UE : Macron peut changer toute la donne, face à Biden, Jinping et Poutine

Une grande Présidence européenne pour un grand Président de la République. C’est tout ce que se souhaite le chef de l’Etat français, Emmanuel Macron. Et il s’active pour atteindre ses objectifs. D’abord à l’intérieur il est dans les meilleures dispositions pour triompher au prochain scrutin, après sa tournée non moins triomphale dans les pays du Golfe. Ensuite à l’extérieur il est en train de tout bétonner. D’abord en Europe où il a paraphé avec l’Italie, 60 ans après le solide traité franco-allemand, un pacte de très grande envergure. Ensuite en Afrique. Il vient de dépêcher en Algérie l’une de ses cartes maîtresses, Jean-Yves Le Drian, pour le rabibocher avec le président Abdelmadjid Tebboune. Le même Le Drian qui était à la manoeuvre au Forum de Paris sur la Paix et au Forum de Dakar sur la Paix et la Sécurité en Afrique. Bref, Macron a tout bon…

Il semble que les cieux soient avec le président français. Signes du destin : il n’a presque pas d’adversaire à la prochaine présidentielle française, à en croire les sondages ; et celle qui partageait avec lui le leadership européen, Angela Merkel, vient de tirer sa révérence. Macron avait déjà commencé à tisser sa toile en prenant par les cornes un sujet devenu endémique pour les Européens : l’immigration. Avant même d’être intronisé président du Conseil de l’Union européenne (UE), le président français a dessiné les contours du nouveau pacte avec l’Afrique. Et vu ses liens avec les chefs d’Etats africains il ne devrait pas avoir de mal à avancer sur cet épineux dossier, épaulé par son brillant ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, qui a ses entrées dans presque toutes les chancelleries africaines, surtout l’Afrique subsaharienne…

Le chef de l’Etat français avait anticipé sur la nécessité d’avoir plus d’Europe en ces temps agités en créant un ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, avec à sa tête un ancien ministre de la Défense, Le Drian. L’homme maîtrise parfaitement les enjeux du moment, avec une Chine surpuissante militairement et dont le leader, Xi Jinping, dispute aux Américains le leadership mondial ; une Russie surarmée et dont le président, Vladimir Poutine, ne s’embarrasse pas de scrupules. Macron devra faire des avancées sur l’Europe de la Défense, pour sécuriser le vieux continent et ne plus dépendre de la protection de l’OTAN, donc des USA, une honte suprême pour les Européens. Le chef de l’Etat aura 6 mois pour y arriver. C’est très court…

Macron a déjà fait savoir, lundi dernier, qu’il allait axer ses actions sur 3 points essentiellement : relancer économiquement l’Europe après les dégâts de la pandémie du coronavirus, mettre en place une vraie armée européenne et raviver la fierté des Européens d’appartenir un espace commun. Il est question aussi d’avoir une grande ambition pour l’environnement et de redessiner les relations avec l’Afrique avec un plan de grande envergure qui aidera massivement le continent pour assurer son développement et y fixer ses habitants…

Rendez-vous le 1er janvier 2022 pour le lancement de ce programme copieux.

 

Abdelmadjid Tebboune, Afrique, Climat, coronavirus, emmannuel macron, environnement, europe defense, Immigration, Joe Biden, pacte, présidence, relance économique, UE, Union européenne, Vladimir Poutine, xi jinping


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page