National

Pourquoi les pensions des affiliés de la CNRPS ont diminué '


La Caisse nationale de retraite et de prévoyance sociale (CNRPS) a annoncé, mardi 25 janvier 2022, le versement des pensions de retraite précisant, par la même occasion, l’expiration des trois ans durant lesquelles les cotisations au titre du système de péréquation étaient à la charge des employeurs.  

L’annonce a provoqué un tollé de réactions. Pour dissiper les incompréhensions, le directeur adjoint du service de contrôle des retraites à la CNRPS, Mohamed Dridi, a avancé, dans une intervention sur Mosaïque FM, que cela était principalement dû au décalage dans le versement des augmentations.

Notant que cette mesure est appliquée depuis 2007 conformément à la loi 43-2007 du 25 juin 2007 modifiant et complétant les lois régissant les pensions servies au titre des régimes de retraite, d’invalidité et des survivants dans les secteur public et privé, il a rappelé les dispositions de l’article 37 de ladite loi lequel stipule : « la totalité des contributions au titre de la péréquation durant toute la période de paiement de la pension et de ses accessoires, à l’exception de la quote-part des contributions mises à la charge de l’employeur durant 36 mois, est à la charge du bénéficiaire de la pension. »    

« Les augmentations étaient ponctuelles, mais depuis la Révolution il y a eu des décalages. Certaines augmentations sont versées en mai d’autres en août suivant le calendrier des négociations sociales avec l’Union générale tunisienne du travail », a-t-il ajouté soulignant qu’il est tout à fait ordinaire que les retraités voient leurs pensions diminuer. Il a indiqué, dans ce sens, que les dernières augmentations avaient été versées en janvier 2019.

N.J.

 


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page