International

Pétrole: L'Occident et l'Ukraine veulent décoter le brut russe

L’Ukraine et plusieurs pays européens poussent pour une nouvelle décote du prix du prix d’achat du brut russe. Les Etats-Unis préfèrent attendre l’entrée en vigueur de l’embargo sur le diesel.
 

Faut-il sanctionner la Russie plus fort encore, en abaissant le prix d’achat plafond -fixé par le G7 puis validé par l’Union Européenne à 60 dollars- du baril de pétrole brut russe? L’idée fait son chemin parmi les représentants européens.

L’Ukraine a appelé, hier, a durcir les règles, par la voix de son ministre des Affaires Etrangères, Dmytro Kouleba. Le gouvernement de Kiev estime que le prix du brut moscovite, l’Ural, est déjà en-dessous des 60 dollars, ce qui ne permettrait pas à l’embargo partiel de contraindre suffisamment les finances russes. Et de réclamer un prix fixé à 50 dollars pour affirmer l’effort occidental.


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page