National

PDL : interdiction de la manifestation prévue samedi 24 mai

 

L’ancien député et dirigeant du Parti Destourien Libre (PDL), Karim Krifa a indiqué que le rassemblement de protestation féminin prévu pour le 25 mai 2024 devant le siège de l’ONU Femmes a été interdit.

S’exprimant lors d’un point de presse du 24 mai 2024, Karim Kirfa a affirmé qu’il s’agissait d’un rassemblement pacifique prévu par le bureau national des femmes du PDL. Il s’agissait d’une manifestation de soutien aux femmes emprisonnées dans le monde entier.

« Nous avons été surpris aujourd’hui de voir que le représentant légal du parti, Mokhtar Bartagi notifié par le district de sécurité de Carthage pour lui annoncer l’interdiction du rassemblement… Pourquoi ? Nous ne le savons pas ! L’interdiction est toujours injustifiée », a-t-il critiqué.

Karim Krifa a précisé que les six ou sept derniers rassemblements prévus par le PDL ont été interdits. Il a assuré que le parti était attaché à la liberté de s’organiser et de manifester dans un cadre pacifique. Il a évoqué une politique de deux poids deux mesures de la part de l’État. Il a cité à titre d’exemple les manifestations du dimanche dernier en guise de soutien au pouvoir en place et celle du dimanche d’avant du Front de salut national. Il a, également, cité l’exemple de la marche organisée par des jeunes militants et activistes, aujourd’hui 24 mai 2024.

Karim Krifa a considéré qu’on essaie de réduire la visibilité du PDL et de pousser les Tunisiens à soit adhérer au processus du 25-Juillet soit au Front de salut national.

 

 

 

S.G


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page