National

Parrainages: L'Observatoire Chahed pour l'application des sanctions

 L’Observatoire Chahed pour le contrôle des élections et l’appui aux transitions démocratiques a appelé, lundi, l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) à  » appliquer les peines prévues par la loi électorale notamment en ce qui concerne la répression des infractions liées aux parrainages.

Dans un communiqué, l’Observatoire qui a mobilisé ses observateurs pour contrôler les candidatures aux législatives du 17 décembre 2022, a constaté que 56% des demandes de candidature ont été acceptées malgré qu’elles manquent des pièces à fournir et des parrainages nécessaires.

L’observatoire avait déployé 27 observateurs, soit le même nombre que les instances régionales pour les élections (IRIE), pour superviser l’opération de présentation des candidatures dans son premier jour, le lundi 17 octobre 2022.

Il a également indiqué que l’ISIE a veillé à aménager des centres de réception des dossiers de candidature, critiquant en contrepartie quelques instances régionales qui n’ont pas facilité le travail des observateurs, ceux-ci étant isolés dans des endroits éloignés dans des salles de sport.

Par ailleurs, l’observatoire « Chahed » a indiqué qu’environ 40% des centres de réception des candidatures « ne contiennent pas de couloirs spécifiques aux personnes à mobilité réduite et qu’il n’y a pas des endroits aménagés pour elles », appelant à cet égard l’instance électorale à œuvrer à faciliter l’accès des personnes handicapées aux centres de réception des candidatures.

Il est à rappeler que la période de réception des candidatures pour les élections législatives a démarré hier, lundi, et se poursuit jusqu’au 24 octobre, selon le calendrier électoral des législatives du 17 décembre 2022 établi par l’ISIE.


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page