National

Ouverture aujourd’hui des travaux de la 43e Conférence ministérielle de la Francophonie : Consolider les liens, scruter de nouveaux horizons


 
A l’occasion de la 43e session de la Conférence ministérielle de la Francophonie (CMF), les ministres des États et gouvernements de l’OIF participant au XVIIIe Sommet de la Francophonie se réuniront aujourd’hui à Djerba pour faire le bilan du mandat écoulé et débattre de l’action de l’organisation pour le futur.

La secrétaire générale de la Francophonie présentera les résultats des travaux essentiellement consacrés à la préparation de la CMF et du Sommet de Djerba. Elle fera également état des principaux dossiers suivis par le CPF au cours de l’année 2022 et mettra l’accent sur les ambitions de la Francophonie en faveur de la langue française dans un espace de 321 millions de francophones qui est appelé à doubler d’ici à 2050, essentiellement grâce à l’Afrique. En effet, le français est la troisième langue d’affaires dans le monde et pourrait devenir un moyen pour l’accès à un marché plus large au niveau économique grâce notamment à la connexion des pays francophones.

Il est à noter que 89 délégations ont confirmé leur participation, dont 31 Chefs d’État et de gouvernement et sept dirigeants d’organisations internationales et régionales.

Un avant-projet de la Déclaration de Djerba, un projet de résolution sur les situations de crise, de sortie de crise et de consolidation de la paix dans l’espace francophone, un projet de déclaration sur la langue française dans la diversité linguistique de la Francophonie et un projet de cadre stratégique de la Francophonie 2023-2030, seront également à l’ordre du jour de cette conférence.

Le bilan des engagements du Sommet d’Erevan sous présidence arménienne sera présenté aux participants. La coopération multilatérale francophone et les questions administratives et financières de l’OIF seront évoquées ainsi que les actions menées par la Francophonie en faveur de la langue française.

Sur un autre plan, l’administrateur de l’OIF fera un point sur la transformation administrative et financière de l’organisation.

La Conférence ministérielle de la Francophonie (CMF) fait partie des trois instances consacrées par la Charte de la Francophonie (article 2) avec le Sommet et le Conseil permanent de la Francophonie. Elle assure la continuité politique du Sommet de la Francophonie. Composée des États et gouvernements membres ou observateurs qui y sont représentés par leur ministre, la CMF se réunit une fois par an.

L’article Ouverture aujourd’hui des travaux de la 43e Conférence ministérielle de la Francophonie : Consolider les liens, scruter de nouveaux horizons est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page