National

Ons Jabeur : mes parents ne pourront pas assister à la finale de Wimbledon


 

La tenniswoman tunisienne, Ons Jabeur, a publié ce vendredi 8 juillet 2022, une tribune sur le site de la chaîne anglaise BBC, où elle s’est livrée sur son parcours, ses rêves d’enfance et sa famille.

 

Ons Jabeur, qui jouera demain, samedi, la finale du tournoi de Wimbledon, a avoué avoir rêvé petite de remporter le tournoi français Rolland Garros. « Nous n’avons pas de courts en gazon en Tunisie, donc je ne pouvais pas imaginer être à Wimbledon quand j’étais jeune. Mais c’est devenu un rêve quand j’ai atteint les quarts de finale l’année dernière parce que j’ai aimé être ici et j’ai tout aimé de Wimbledon. A partir de là, c’est devenu mon objectif : revenir et gagner ici » a déclaré la finaliste.

 

Ons Jabeur a également fait savoir que son frère prévoyait de venir la voir jouer samedi mais que le reste de sa famille n’a pas le visa et qu’ils l’encourageront à distance.

 

« Si je pouvais remporter le titre, ce serait une double fête car c’est l’Aïd samedi, qui est l’une de mes fêtes préférées. C’est comme notre Noël. J’aime voir la joie des Tunisiens, même si c’est un moment difficile pour eux, politiquement » a-t-elle confié.

La joueuse, devenue la reine des cœurs des Tunisiens, a évoqué son amour pour le tennis inspiré par sa mère qu’elle regardait jouer enfant. « Mon inspiration est ma mère. Elle est une grande fan de tennis et m’a emmené dans un club de tennis alors que je n’avais que trois ans… Les gens disaient que j’avais du talent à la façon dont je tenais la raquette et pouvais garder la balle sur la raquette. C’est comme ça que j’ai commencé à jouer… maintenant je suis à un match d’un titre du Grand Chelem. C’est une sensation incroyable et ce serait encore mieux si je gagnais samedi » a-t-elle poursuivi.

 

Ons Jabeur a enfin affirmé qu’elle préparait cette finale comme ses autres matchs, qu’elle se détendait en flânant à Hyde Park et St James’ Park près de son hôtel au centre de Londres, révélant aussi un petit secret, une connexion avec un écureuil qui lui a porté chance à la demi-finale. « Je vais lui demander de m’aider samedi ! » a déclaré la tenniswoman.

 

 

M.B.Z


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page