National

Non-lieu pour la juge accusée d'adultère par Kaïs Saïed

La juge accusée d’adultère a été innocentée par la justice. C’est ce qu’a annoncé l’avocate et militante des droits de l’Homme, Bochra Bel Haj Hmida, jeudi 19 janvier 2023, dans un statut sur sa page Facebook.  

Cette affaire a fait scandale auprès de l’opinion publique. Alors que le dossier était entre les mains de la justice, le président de la République, Kaïs Saïed, l’a rendu public dans le cadre de sa supposée campagne de lutte contre la corruption dans le système judiciaire. 

 

 

 

Kheira Benkhelifa a été jetée en pâture en plus de 56 autres juges révoqués, alors par Kaïs Saïed en juin 2021. Ceux-ci étaient accusés par le locataire de Carthage des crimes les plus ignobles de la dissimulation d’affaires terroristes au harcèlement sexuel en passant par l’entrave à l’exercice de la justice…  

Sa vie privée dévoilée, la juge a été lynchée sur les réseaux sociaux en particulier et sa réputation ruinée alors que la justice ne s’était pas encore prononcée sur un délit de mœurs qu’in fine, elle n’a pas commis, selon le verdict prononcé par la juridiction en charge de l’affaire. 

N.J. 


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page