National

Neila Gonji : inutile de faire le plein d’essence si on a seulement besoin de vingt litres !


Neila Gonji : inutile de faire le plein d’essence si on a seulement besoin de vingt litres !

 

La ministre de l’Industrie, de l’Energie et des Mines, Neila Nouira Gonji est intervenue ce mardi 11 octobre 2022, au Journal de 20H sur La Watania 1 pour revenir sur la question de manque de carburant et des longues files d’attente devant les stations-service causées par des perturbations d’approvisionnement, notamment pour l’essence sans plomb.

 

La ministre de l’Industrie a rappelé que le manque de carburant n’est pas uniquement propre à la Tunisie, notant qu’il s’agit d’une crise mondiale et que plusieurs capitales européennes vivent la même situation. « Nous enregistrons des perturbations au niveau du Grand Tunis et dans certains gouvernorats au Nord du pays. En dehors de ces endroits, les perturbations restent négligeables. Le ministère a déjà anticipé la crise. D’ailleurs, nous avons déchargé le navire pétrolier et nous avons douze mille tonnes qui sont en cours d’acheminement vers l’entrepôt de Radès. L’approvisionnement retrouvera son rythme habituel », rassure la ministre.

 

Cependant, la ministre a pointé « la frénésie des consommateurs ayant conduit à l’épuisement des stocks injectés dans les stations-service au bout de quelques heures ». Dans ce contexte, elle s’est adressée aux citoyens les invitants à rationaliser leur consommation afin de permettre à tout le monde de s’approvisionner et à ne pas créer un état de panique. « Inutile de faire le plein d’essence si on a juste besoin de vingt litres. Je le dis gentiment, il faut faire preuve de solidarité ».

Revenant sur le stock stratégique, la ministre a indiqué que chaque navire pétrolier assure les besoins en carburant de quinze jours, soulignant que la Tunisie possède des contrats à long terme avec ses fournisseurs. Elle a ajouté que les problèmes des finances publiques ont rendu les choses difficiles certes, dans la mesure où les fournisseurs n’accordent les marchandises à la Tunisie qu’après leur paiement, notant que la Tunisie est en mesure d’honorer ses engagements et ses besoins. Dans ce contexte, elle a rappelé que la priorité du gouvernement actuellement est d’assurer la sécurité énergétique et alimentaire des citoyens.

 

S.H


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page