National

Najla Bouden : Le gouvernement a déjà entamé l'élaboration d'un projet d'accord avec le FMI

La cheffe du gouvernement, Najla Bouden a déclaré, vendredi, que son équipe gouvernementale a entamé l’élaboration d’un projet d’accord avec le Fonds Monétaire International (FMI) portant sur un nouveau programme « à même d’envoyer des signaux positifs aux investisseurs étrangers et pays amis et d’aider la Tunisie à améliorer sa note souveraine.

S’exprimant, lors de la 35e édition des journées de l’entreprise qui se tiennent, du 9 au 11 décembre courant à Sousse, placée sous le signe « L’entreprise et la République : Une reconstruction commune », Najla Bouden a souligné que « la Tunisie a toujours honoré ses engagements financiers extérieurs et continuera toujours à en faire de même et dans les délais impartis ».
Elle a, dans le même contexte, indiqué que son gouvernement s’apprête à mettre en place un plan de sauvetage et de relance de l’économie nationale qui intègre tous les secteurs, toutes les régions et les catégories, mettant l’accent sur la nécessité d’instaurer un dialogue social afin de rapprocher les points de vue.
La cheffe du gouvernement a souligné que son département est déterminé à lancer les réformes nécessaires afin de faire sortir la Tunisie de cette crise actuelle, de relancer l’investissement et de créer de nouvelles opportunités d’emploi.
Elle a, à cet égard, fait savoir que le programme de réformes économiques reposera sur une approche participative, soulignant que ces réformes prévoient notamment la restructuration des établissements publics et la promotion de l’investissement à travers allègement des procédures administratives.

Bouden a, également, indiqué que son gouvernement est sur le point de trouver des solutions afin d’accélérer la réalisation des grands projets notamment, dans les secteurs de l’eau, de l’électricité et des énergies renouvelables, ajoutant qu’il sera question aussi d’instaurer l’inclusion financière, de faciliter l’accès aux services financiers et de promouvoir la digitalisation dans le secteur public.
Sur un autre volet, la cheffe du gouvernement a souligné son attachement à prévaloir les principes du travail, de la transparence et de l’équité sociale, ajoutant que son gouvernement est déterminé à lutter contre la corruption et à améliorer les conditions de vie du citoyen aux niveaux économique, social, sécuritaire et environnemental.
Elle a, par ailleurs, appelé à la nécessité d’instaurer un nouveau contrat social qui permet d’assurer la pérennité des établissements publics durant cette conjoncture difficile.


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page