National

Najla Bouden intervient dans l’affaire des catamarans de luxe

 

A la suite du statut Facebook publié par l’avocat et membre du bureau exécutif de la Conect, Aslan Ben Rejeb, pour dénoncer l’inaction de l’administration face au calvaire d’une société étrangère installée en Tunisie et exportatrice de catamarans de luxe « 100% made in Tunisia », la cheffe du gouvernement Najla Bouden est intervenue pour débloquer la situation. 

Najla Bouden a rencontré, en effet, M. Ben Rejeb douze heures après la publication du statut, et en collaboration avec ses conseillers la problématique a été résolue en même pas quatre heures, a précisé le politicien et ancien député Sahbi Ben Fredj sur sa page personnelle aujourd’hui, dimanche 5 décembre. 

Il convient de noter que M. Ben Rejeb avait expliqué, il y a deux jours, que “ depuis plus de deux semaines la société est tout simplement empêchée de procéder à l’exportation de ses catamarans, interdiction qui n’a jamais été notifiée par écrit et encore moins motivée par les autorités. Du fait de ce blocage incompréhensible, aujourd’hui 8 catamarans sont en attente d’exportation dans le port de Sidi Daoud, 20 sur parc dans l’usine en attente de mise à l’eau et 9 en chaine de montage devant sortir dans les prochains jours (1 tous les 2 jours). (…) A ce stade, la production doit être arrêtée à défaut de place pour les stationner, et les 250 employés mis en chômage technique dans l’attente que les autorités sollicitées à tous les niveaux daignent donner une explication, une réponse, une solution”. 

S.H


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page