National

Nabil Hajji : non à la comparution des civils devant les tribunaux militaires

Le secrétaire général d’Attayar, Nabil Hajji, a réagi, samedi 21 janvier 2023, aux jugements prononcés vendredi par la justice militaire contre les députés d’Al Karama et l’avocat Mehdi Zagrouba, accusés dans l’affaire de l’aéroport. 

Le politicien a déploré la décision de la justice militaire signifiant son opposition à la comparution des civils devant cette juridiction. 

« Quelles que soient les accusations et les faits, quels que soient les noms des accusés et leurs orientations, le principe reste clair et ne peut tolérer calcul ni positionnement : non à la comparution des civils devant des tribunaux militaires », a-t-il écrit sur sa page Facebook. 

La chambre criminelle près la Cour d’appel militaire s’est prononcée dans l’affaire de l’aéroport, vendredi 20 janvier 2023. Seif Eddine Makhlouf a écopé de quatorze mois de réclusion. Celui-ci a, d’ailleurs, été interpellé à son domicile le soir-même. Nidhal Saoudi doit faire sept mois de prison et ses collègues Mohamed Affes et Maher Zid cinq mois. Abdellatif Aloui a, lui, été acquitté. L’avocat Mehdi Zagrouba a, pour sa part, été condamné à onze mois de prison et a été interdit d’exercer pendant cinq ans. 

Plus tôt samedi, le Front de salut national a organisé un point de presse et a dénoncé la décision de la Cour d’appel militaire réitérant, également, son opposition à la comparution des civils devant la justice militaire. 

L’Ordre des avocats s’est, également, exprimé à ce sujet appelant le président de la République à la révision du Code de la justice militaire pour mettre fin aux poursuites pénales contre les civils par les tribunaux militaires. 

 

N.J. 


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page