National

Nabil Hajji : Kaïs Saïed est fini !

 

Le secrétaire général d’Attayar, Nabil Hajji, a indiqué, lors d’une conférence de presse, tenue jeudi 12 janvier 2023, que le parti tiendra son troisième congrès en avril 2023.

« S’il y a une question à se poser, à mon sens, elle est la suivante : comment quelqu’un comme Kaïs Saïed a pu accéder au pouvoir ? Sans projet, sans parti et sans financement. Qu’il soit parvenu au pouvoir est la preuve indéniable de l’échec des partis politiques et que la confiance qui nous a été accordée, nous ne l’avons pas préservée comme il le fallait et nous sommes appelés à une remise en question », a déclaré Nabil Hajji.

« Kaïs Saïed est fini (…) il est fini même auprès de ceux qui l’ont jadis soutenu et cela prouve qu’il a échoué. Kaïs Saïed a été élu sur la base du crédo « le peuple veut » et il fait tout ce que le peuple ne veut pas. Il a fondé son projet et son coup d’État sur la notion du péril imminent et il s’est avéré que le péril imminent c’est lui (…) il a aussi affirmé que les anciens dirigeants ont chargé le peuple et court lui-même après un prêt qu’il n’a pas eu (…) il n’y a aucune issue et aucune opportunité pour la moindre initiative de réussir tant que Kaïs Saïed est là. Il n’écoute que lui-même, il n’entend ni ses soutiens ni ses opposants ni ses ministres et il ne faut pas espérer de lui une solution, il sera fini inéluctablement en 2024 et même avant et c’est le plus probable. Celui qui a amené Kaïs Saïed au pouvoir doit aujourd’hui le convaincre de l’abandonner et c’est le peuple tunisien (…) nous devons réfléchir à l’après Kaïs Saïed », a-t-il ajouté.

 

 

Nabil Hajji a été élu, samedi 7 janvier 2023, secrétaire général d’Attayar. Il succède à Ghazi Chaouachi qui a annoncé, mardi 20 décembre 2022, sa démission du poste. 

 

M.B.Z


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page