National

Moussi : ''Que Saïed me batte par les urnes''

La présidente du Parti destourien libre, Abir Moussi, qui poursuit sa grève de la faim, devant le ministère de l’Intérieur, pour le troisième jour de suite, a appelé le président de la République, Kais Saïed, à publier la loi de finances complémentaire de 2022, ainsi que le projet de budget de 2023 et l’accord préliminaire signé entre la Tunisie et le Fonds monétaire international.

Moussi a souligné qu’elle a observé cette grève de la faim, en signe de protestation contre le « harcèlement » de ses partisans qui ont été, selon elle, empêchés de rejoindre le rassemblement organisé le 15 octobre, sur la place de la République.

« Sous le règne de Kais Saïed, les destouriens sont systématiquement agressés et réprimés (…) Le président me harcèle délibérément parce qu’il sait bien que je serai sa principale rivale, lors de la prochaine élection présidentielle. Je ne vais pas bien et Kais Saïed assumera la responsabilité de toute détérioration de mon état de santé (…) S’il veut me battre, il faut que ce soit par les urnes », a-t-elle indiqué.


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page