International

Mort de Mahsa Amini: Les USA réagissent et sanctionnent

Washington a annoncé, ce jeudi, des sanctions économiques visant la police des moeurs iranienne et plusieurs responsables de la sécurité pour les « violences contre les manifestants », ainsi que pour le sort de Mahsa Amini, une jeune femme morte après son arrestation.

Ces sanctions ciblent « la police des moeurs d’Iran et les hauts responsables de la sécurité iraniens responsables de cette oppression », et « démontrent l’engagement clair de l’administration Biden-Harris à défendre les droits humains et les droits des femmes, en Iran et dans le monde », a déclaré la secrétaire américaine au Trésor, Janet Yellen, dans un communiqué.

Au moins 31 civils ont été tués en Iran depuis le début des manifestations, réprimées par les forces de sécurité, contre la mort de Mahsa Amini, après son arrestation par la police des moeurs, a rapporté jeudi l’ONG Iran Human Rights (IHR), basée à Oslo.

Les manifestations ont éclaté aussitôt après l’annonce le 16 septembre de la mort de Mahsa Amini, 22 ans et originaire du Kurdistan (nord-ouest), tombée dans le coma après avoir été arrêtée à Téhéran le 13 septembre pour « port de vêtements inappropriés » et détenue par la police des moeurs.

Cette unité est chargée de faire respecter le code vestimentaire strict en République islamique, où les femmes doivent se couvrir les cheveux et n’ont pas le droit de porter des manteaux courts ou serrés ou encore des jeans troués.

Selon des militants, Mahsa Amini a reçu un coup mortel à la tête, mais les responsables iraniens ont démenti et annoncé une enquête.

(AFP)


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page