National

Météorologie : Novembre, le mois le plus chaud depuis 1950

 

Le mois de novembre de 2022, classé troisième des mois de novembre les plus chauds, après novembre 2014 (+2,1°C) et novembre 2012, (+2,2°C), a été marqué par des températures élevées et un retour de la pluie après un mois d’octobre sec.

Novembre 2022 a été classé troisième mois de novembre le plus chaud depuis 1950, en Tunisie, avec une température moyenne de 18°C qui a dépassé la normale de +1,5°C, a indiqué l’Institut national de la météorologie (INM).

Ce mois classé troisième des mois de novembre les plus chauds après novembre 2014 (+2,1°C) et novembre 2012, (+2,2°C) a été marqué par des températures élevées et un retour de la pluie après un mois d’octobre sec, ajoute la même source dans son « Bulletin climatologique mensuel de novembre 2022 en Tunisie ».

Les températures moyennes ont varié entre 13,7°C à Thala et 24,3°C à Médenine.

Les températures moyennes du mois de novembre 2022 ont été exceptionnellement élevées. Elles ont été supérieures aux normales saisonnières jusqu’au 19 du mois.

A partir du 20 novembre, des épisodes pluvio-orageux assez intenses se sont produits sur plusieurs régions, par conséquent les températures ont baissé sur la plupart des régions, notamment durant la période du 20 au 30 novembre 2022, selon l’INM.

Les températures maximales moyennes ont varié entre 18,2 °C à Thala et 27,2 °C à Médenine. Les températures maximales en novembre ont été supérieures aux températures de référence dans toutes les régions, avec des écarts allant de +0,1 °C à El Borma à +3,5 °C à Médenine.

Quant à la moyenne générale (27 stations principales) de la température maximale, elle a atteint 23,2 °C, dépassant la moyenne de référence pour les mêmes stations (21,5 °C) avec un écart de +1,7 °C.

Pour ce qui est des températures minimales (12,7°C), elles ont été supérieures aux normales (11,6°C). Elles ont varié entre 9,1°C à Thala et 21,4°C à Médenine. En moyenne sur toute la Tunisie, l’écart par rapport à la normale est de +1,1°C.

Une pluviométrie déficitaire de 30%

Concernant la pluviométrie, novembre 2022 a été déficitaire de 30%. Le bilan total des 27 stations principales du mois était de l’ordre de 757 mm, alors que la normale pour les mêmes stations était de 1.069 mm.

Les quantités de pluie sont très faibles et même absentes sur les régions du sud. Par contre, les régions du nord ont bénéficié de quantités de pluie dépassant la normale.

Quant aux vents, ils étaient généralement faibles à modérés, et leur vitesse a augmenté pendant le cinquième jour du mois sur la plupart des régions. La vitesse maximale a varié de 72 km/h à Béja, à 97 km/h à Tabarka et elle a atteint 101 km /h à Thala.

La vitesse du vent a également augmenté pendant le neuvième jour du mois sur la région du Cap Bon, atteignant une vitesse maximale de 97 km/h à Nabeul.

Les vents étaient forts le 22 novembre sur la plupart des régions du sud de la Tunisie où leur vitesse maximale a varié entre 61 km/h à El Borma et 94 km/h à Tataouine, engendrant des phénomènes de sable et de poussière.

L’article Météorologie : Novembre, le mois le plus chaud depuis 1950 est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page