Sport

Match barrage | ESM-ESZ (1-1 ; 3-1 TAB) : L’ES Métlaoui, l’heureuse rescapée !


Les Zarzissiens sont, certes, revenus dans le match, mais la chance a souri aux Métalouis, plus entreprenants et, surtout, plus déterminés à garder leur place parmi l’élite.

Stade Mustapha Ben Jannet. ESM et ESZ se neutralisent au temps réglementaire : 1-1. (0-0 à la mi-temps). Buts de Hazem Mastouri (67’) pour l’ESM ; Hsan Romdhane (82’) pour l’ESZ. L’ESM l’emporte aux tirs au but (3-1). Arbitrage de Amir Loucif.

ESM : Souissi, Abbès, Bouallègui (Frioui 77’), Khalil (Yaâkoubi 77’), Makni, Mastouri, Aloui (Mejdi 90’+3), Ridène, Ltifi, Khélifa et Romdhani (Dinari 59’),

ESZ : Kordi, Haj Salem, Chebli, Romdhane (Abdallah 85’), Sabeur (Jebri 68’), Jaballah, Douihech (Guesmi 68’), Jarou, Mraihi (Ayari 59’), Ghali et Atoui (Rached 59’).

C’est finalement l’ESM qui complètera le Groupe B après s’être imposée hier aux tirs au but (3-1) devant l’ESZ. Le temps réglementaire s’étant terminé sur un score nul, un but partout.

La confrontation entre les deux prétendants pour une place en Poule B n’a pas été très disputée. Bien loin des attentes ! Le match, sur son ensemble, a été, d’ailleurs, tout juste moyen, même si la deuxième mi-temps était légèrement meilleure que la première. L’enjeu semble avoir accablé les jambes des 22 acteurs sur le terrain durant la première mi-temps. Vingt-deux acteurs qui ont eu un mal fou à entrer dans le match.

Devant des gradins tristement vides à cause du huis clos, le spectacle a été d’un niveau si bas qu’on s’est vite ennuyé. La première occasion du match enregistrée à la 9’ reflète bien le niveau de jeu : Aloui centra de la gauche au deuxième poteau pour Bouallègui qui, seul face au gardien zarzissien, n’a pas trouvé mieux que de tirer lamentablement au-dessus de la transversale.

Après cette tentative, on a cru que la période de tâtement du terrain était, néanmoins, finie, et que les choses allaient enfin bouger. Rien de tel puisque le jeu est aussitôt redevenu ennuyant. Les deux protagonistes se contentaient de courir derrière la balle sans en faire bon usage.

Par ailleurs, il a fallu attendre la 21’ pour assister à la première tentative de l’ESZ : le tir de Douihech est dévié en corner après que la balle a touché un défenseur adverse. L’occasion de rectifier le tir s’est offerte à Douihech trois minutes plus tard : son tir sur coup franc direct à la limite des 16 mètres a été intercepté sans difficulté par le gardien Souissi (24’).

Après cette tentative zarzissienne, plus rien. Que des balles perdues par les attaquants, notamment dans les 30 derniers mètres. Et les deux protagonistes de rejoindre les vestiaires pour la pause mi-temps sur un nul vierge qui n’arrangeait pas les affaires, ni des uns ni des autres.

Les choses bougent enfin…

Après une première mi-temps le moins qu’on puisse dire chaotique en termes de qualité de jeu, on était curieux de voir quelle attitude allaient avoir les deux protagonistes après la pause. Et à vrai dire, la première demi-heure de jeu de la seconde période a été aussi ennuyeuse que la période initiale. Métalouis comme Zarzissiens ont terriblement manqué de percussion. Mais il a suffi d’une accélération pour que la situation se débloque, enfin. On jouait la 67’, quand, servi dans le dos des défenseurs, Hazem Mastouri accéléra sur la droite et d’un tir croisé ouvra la marque au profit de l’ESM.

Un but qui va libérer non seulement les jambes des joueurs de l’ESM, mais aussi celles des Zarzissiens qui n’avaient plus rien à perdre. Les «Sang et Or» ont fait, dès lors, preuve de volonté et d’abnégation pour revenir dans le match face à une formation de Métlaoui qui a préféré temporiser après l’ouverture du score par Mastouri. A huit minutes de la fin du temps réglementaire, la donne allait changer de nouveau : centre de la gauche de Jebri pour Romdhane qui trompa de la tête la vigilance du gardien métlaoui, Souissi (82’).

Un but d’égalisation qui conduisit les deux protagonistes directement à la séance des tirs au but. La chance a souri aux plus méritants, les Métlaouis qui ont réussi leurs trois tirs. Il n’en fallait pas plus pour l’emporter face à des Zarzissiens qui en ont raté trois sur quatre. Et l’ESM de préserver, avec mérite, sa place parmi l’élite.

crédit photo : © Mokhtar HMIMA

L’article Match barrage | ESM-ESZ (1-1 ; 3-1 TAB) : L’ES Métlaoui, l’heureuse rescapée ! est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page