National

Manifestation du Parti Destourien Libre à la Kasbah


Le Parti Destourien Libre (PDL) a organisé, samedi, place de la Kasbah à Tunis, un rassemblement de protestation appelant  à la dissolution du Parlement et la tenue d’élections anticipées dans les plus brefs délais.

Des centaines de partisans du PDL ont exprimé leur « rejet total » du « laxisme dans le jugement des Frères Musulmans d’Ennahdha, qui leur permet de se réorganiser et de resserrer les rangs » et dénoncé la politique du président de la République Kaïs Saïed face à « l’un des plus importants dossiers nationaux ».

Ils ont appelé à « démanteler la pieuvre associative et politique des Frères Musulmans (Ennahdha), geler ses comptes bancaires, remettre ses dossiers à la commission nationale antiterroriste et tarir les sources de financement étranger des associations actives à des fins politiques ».

La présidente du PDL Abir Moussi a affirmé que « la Tunisie ne sera plus un jeu entre les parties politiques qui étaient au pouvoir et ont toutes contribué à détruire l’État et l’économie nationale et à affamer le peuple ».

Elle a insisté sur la nécessité de mettre un terme à « cette situation floue sous prétexte de mesures exceptionnelles », soulignant l’impératif de dissoudre le Parlement, fixer une date pour des législatives anticipées et assainir le climat électoral.

Moussi a, en outre, critiqué « le mouvement du 25 juillet » qu’elle a qualifié de « pieuvre fictive sans existence juridique » et d’ « escroquerie », ajoutant qu’il « utilise le nom d’un parti candidat aux élections de 2019 et fait croire aux jeunes qu’il est contre les partis politiques ».

S’agissant de la loi de finances complémentaire, Moussi a rappelé que le bloc PDL au Parlement gelé l’avait rejeté et boycotté les discussions en commissions « étant donné que c’est un projet destiné à affamer davantage la population et à hypothéquer les Tunisiens ».

Elle a fait porter au président de la République la responsabilité en l’accusant d’avoir « adhéré au système initié par les Frères (Ennahdha) en l’achevant avec cette loi complémentaire qui ne présente aucune solution à la crise financière ».

Évoquant la loi n°2020-38 relative à l’emploi des diplômés au chômage, Moussi a considéré que le président de la République a promulgué cette loi et doit en assumer la responsabilité.

Photos : Yassine MAHJOUB

L’article Manifestation du Parti Destourien Libre à la Kasbah est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page