National

Maltraité en prison, l'état de Yassine Ayari pourrait nécessiter une ou deux interventions chirurgicales

Maltrait en prison, l’tat de Yassine Ayari pourrait ncessiter une ou deux interventions chirurgicales

 

L’affaire pour outrage au président de la République visant le député Yassine Ayari devant la justice militaire a été reporté au 14 février 2022.

Dans une publication Facebook du 22 novembre 2021, le député Yassine Ayari a expliqué que le report avait été décidé suite à une requête déposée par la défense. « Je me trouve actuellement en France pour des raisons médicales, et la défense a fourni au tribunal une copie du dossier médical complet », a-t-il ajouté.

 

Le député a affirmé qu’il se faisait soigner en raison du mauvais traitement auquel il a dû faire face en prison. Il a, également, précisé qu’il avait choisi de se faire soigner en France puisqu’il n’avait plus accès à une couverture sociale en Tunisie. Yassine Ayari a expliqué que son état pourrait nécessiter une ou deux interventions chirurgicales.

 

 

Par ailleurs, Yassine Ayari a rappelé que la suspension de la couverture sociale résultait des mesures annoncées par le président de la République.

« D’ici le 14 février, je me serais rétabli et je serais de retour en Tunisie. On pourra, donc, me placer en prison comme bon leur semble, dans le cadre de la correction de la trajectoire et de la lutte contre le péril imminent », a-t-il écrit.

« Emprisonnez-moi et jugez-moi autant que vous voudrez ! Ça restera un coup d’Etat militaire populiste ! L’incarcération fait peur aux criminels, pas aux défenseurs d’une cause. Rien n’est éternel, ni incarcération, ni palais ! », a-t-il ajouté.

 

S.G

 


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page