International

Macron dans le Golfe : De très gros chèques et une sacrée revanche sur Biden

Alors que la droite se choisit son champion pour les prochaines élections, le président français prend de la hauteur, au nom de l’intérêt national. Il a débuté ce vendredi 03 décembre 2021 une tournée de deux jours dans le Golfe, dans trois pays. Le but de la traversée : écouler le fleuron des avions de combat français, le Rafale, dont la cote commence à monter un peu partout dans le monde…

Macron a atterri aujourd’hui à Dubaï, aux Émirats arabes unis, après une virée en Croatie. Il est attendu à l’exposition universelle pour y admirer les pavillons français et émirati. Après cap sur le Qatar et enfin l’Arabie saoudite. En pleine recomposition de l’architecture diplomatique mondiale, où on voit la Turquie pactiser avec les ennemis jurés (Israël et les Emirats arabes unis), Macron lui aussi abat ses cartes, au nom du sauvetage d’une économie frappée par la pandémie mondiale…

Tant pis s’il faut faire affaire avec l’infréquentable prince héritier saoudien, Mohammed ben Salmane, persona non grata dans les capitales occidentales depuis qu’on lui a collé l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi, une accusation qu’il rejette énergiquement. Mais Macron n’en est pas à sa première incartade en la matière, puisqu’il compte parmi ses “grands amis” (même si comme le disait le général de Gaulle “Les Etats n’ont pas d’amis, ils n’ont que des intérêts”) le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, dont on connait la main de fer sur ses opposants… 

Le chef de l’Etat français va converser ce matin avec le prince héritier d’Abou Dhabi, rapporte Europe 1. Au menu la signature d’accords, on parle d’un énorme chèque pour la France. En échange les Emirats devraient mettre la main sur au moins 30 Rafales, une petite merveille qui fait des étincelles dans les situations de combat aérien. Certaines sources parlent même d’une soixantaine d’appareils qui pourraient être vendus à Dubaï. Mais aucune confirmation officielle pour le moment…

Les Emirats jusqu’ici misaient sur les F-35 américains. Si Macron parvenait à déboulonner les USA sur le marché émirati, ce serait une superbe revanche après le coup bas de Washington sur les sous-marins australiens, un énorme contrat que Paris était à deux doigts de rafler. Et sur la scène française ce serait un coup d’éclat pour le président sortant à moins de 5 mois des élections…

 Mise à jour : On vient d’apprendre, sur France 24, que ce sera finalement 80 avions Rafale. Vous imaginez la taille du paquet que Macron va ramener dans ses valises. Le scrutin d’avril 2022 s’annonce sous les meilleurs auspices pour le locataire du palais de l’Elysée…

 

Arabie Saoudite, avions combat, bel selmane, Dubaï, Emirats arabes, emmanuel macron, expo universelle, Joe Biden, pays golfe, Qatar, rafale, Tunisie rente, Turquie, visite, voyage, Washington


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page