National

Maâlaoui : la fripe ne sera plus le produit des pauvres, mais un produit de luxe

 

Le président de la chambre nationale syndicale des commerçants grossistes de friperie, Sahbi Maâlaoui, est intervenu, lundi 23 janvier 2023, au micro de Jihene Miled, sur Mosaïque FM, affirmant que le rôle social et économique du secteur est compromis.

« Nous avons été stupéfaits de voir que la loi de finances pose de nouvelles taxes douanières sur les marchandises prêtes à la destruction et les marchandises effilochées (…) la taxation est passée de 50% à 92% et les prix sont devenus excessifs et le secteur perd ainsi son rôle social (…) la fripe n’est plus le produit des pauvres, mais un produit de luxe », a-t-il expliqué.

« Nous sommes dans une impasse (…) la crise mondiale a aussi impacté la qualité des produits, on ne jette plus les vêtements (…) nous avons lancé un appel au ministère des Finances, cat cette taxation va nuire aux professionnels et aux consommateurs car les marchandises seront trop chères, 40% plus chères même », a ajouté Sahbi Maâlaoui.

 

M.B.Z


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page