National

L'UGTT sollicite des compétences nationales pour élaborer une feuille de route

Le secrétaire général adjoint de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Anouar Ben Kaddour, a annoncé, vendredi 6 janvier 2023, que la Centrale syndicale avait organisé plusieurs réunions avec des compétences nationales en prévision de l’élaboration d’une feuille de route pour sortir le pays de l’ornière. 

L’organisation syndicale a engagé des négociations depuis quelques semaines dans le cadre d’une initiative tripartite, pour le moment, incluant l’Ordre des avocats et la Ligue tunisienne de défense des droits de l’Homme.  

Selon une dépêche, Anouar Ben Kaddour a précisé la feuille de route serait présentée au président de la République et à l’opinion publique une fois finalisée notant que « ces questions nécessitent du temps et ne doivent pas être abordées dans la précipitation ». 

Le syndicaliste a signalé, dans ce même contexte, que la crise économique du pays ne pourrait être traitée et résolue avant de « régler la situation politique » déplorant le flou total qui caractérise le paysage politique en Tunisie. 

Il a rappelé, dans ce sens, que le pouvoir en place avait rompu toute communication avec les syndicats et les autres organisations expliquant qu’il n’y a aucun échange autour des questions politiques ou sociales. « Plus la réforme et le processus de sauvetage sont retardés, plus leurs coûts seront élevés », a-t-il déclaré.  

Sur initiative du bâtonnier Hatem Mziou, l’Ordre des avocats, l’UGTT et la LTDG ont engagé les négociations pour formuler un plan de sortie de crise. La Centrale patronale a, d’ailleurs, été sollicité pour rejoindre cette initiative qui reste ouverte aux organisations nationales et composantes de la société civile.  

N.J. 


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page