National

L'UGTT se retire de la campagne du référendum


 

L’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie) a publié, le 6 juillet 2022, la liste finale des participants à la campagne du référendum. Celle-ci comporte les noms de 148 organisations, associations, partis politiques et personnes physiques. Une liste initiale avait été publiée par l’Isie à la date du 28 juin 2022. Elle comportait 161 noms.

 

Ainsi, treize noms ont été rayés de la liste dont celui de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT). Celle-ci n’est, donc, plus concernée par le déroulement de la campagne du référendum. Le secrétaire général adjoint chargé de la femme, des jeunes travailleurs, des associations et des institutions constitutionnelles, Samir Cheffi, avait déposé le dossier de participation de la centrale syndicale à la date du 27 juin 2022. En ce temps-là, les participants n’étaient pas amenés à communiquer leur position vis-à-vis du projet de la constitution puisque ce document n’avait pas encore été rendu public. L’Isie avait expliqué que les participants inscrits sur la première liste devront communiquer leur position après publication de la proposition de la nouvelle constitution.

 

Par la suite, le secrétaire général de l’UGTT, Noureddine Taboubi a annoncé que l’instance administrative de la centrale syndicale avait décidé de laisser le libre choix à ses affiliés de voter contre ou en faveur de la proposition de la nouvelle constitution.

Ainsi, l’UGTT a décidé de ne pas adopter de position officielle quant au projet présenté par le président de la République. Or, l’Isie avait précisé que chaque organisme ou individu désirant participer à cela devait préciser s’il était en faveur ou contre. L’Isie n’a, donc, pas eu d’autres choix que de supprimer le nom de l’UGTT de cette liste. 

 

S.G


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page