National

LTDH : le décès de Ridha Bouzaiene serait probablement dû à un AVC


 

Le président de la Ligue tunisienne des droits de l’Homme (LTDH), Jamel Msallem, est revenu, jeudi 20 janvier 2022, sur le décès du manifestant Ridha Bouzaiene, hospitalisé le 14 janvier 2022 à l’hôpital Habib Thamer.

 

 

Au micro de Shems Mag de Amine Dhbaibi sur Shems Fm, M. Msallem a indiqué que leurs contacts estiment que le défunt aurait fait un accident vasculaire cérébral (AVC), l’homme était âgé de 53 ans et faisait de l’hypertension. Ils ont aussi soutenu qu’il ne présente pas de traces extérieures de violences.

« Ceci n’empêche pas le travail de la justice qui doit faire une enquête et les investigations nécessaires, surtout qu’il y une dizaine de témoins de l’arrestation du défunt par les forces de l’ordre le 14 janvier 2022 et son envoi au poste de police de Sidi Béchir, où son état de santé s’est dégradé », a-t-il indiqué, en rappelant que ce n’est pas le premier décès suspect lors de manifestations.

Pour lui le plus important c’est de rendre des comptes : « S’il y a des violences, la justice doit prendre son cours », a-t-il relevé.

Le président de la LTDH a profité de son passage pour affirmer que lors des manifestations du 14 janvier 2022, il y a eu un recours injustifié à la violence.

 

La veille, le bureau de communication près du Tribunal de première instance de Tunis avait indiqué que l’individu avait été retrouvé évanoui, près du Palais des Congrès et que l’examen établi par le représentant du ministère public ne montre pas que le défunt avait des traces visibles de violence. Toutefois, une enquête a été ouverte et la dépouille sera autopsiée.

Le matin même, l’ancien leader nahdhaoui Samir Dilou ainsi que le collectif « Citoyens contre le coup d’Etat » avaient annoncé dans des posts Facebook que un manifestant violenté par les forces de l’ordre lors des manifestations du 14 janvier 2022 est décédé.

 

I.N


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page