Sport

Ligue des champions féminine : Lyon bat le Bayern Munich 2-1


L’Olympique lyonnais l’a emporté à domicile face au Bayern Munich, le 10 novembre 2021. DENIS BALIBOUSE / REUTERS

Lyon s’est difficilement imposé aux dépens du Bayern Munich (2-1) mercredi 10 novembre, au Parc OL, au terme d’un match de la 3e journée de Ligue des champions dames. Les Lyonnaises ont presque assuré leur qualification pour les quarts de finale, tout en prenant une sérieuse option sur la première place du groupe D.

L’Olympique lyonnais compte cinq points d’avance sur le club allemand qu’il retrouvera le 17 novembre à Munich pour le match retour.

Avant d’arracher la victoire dans les dernières minutes sur un but d’Amandine Henry qui a repris victorieusement de la tête un corner joué de la droite par l’Américaine Catarina Macario (87), les Lyonnaises ont longtemps souffert par manque d’inspiration offensive et elles ont affiché une certaine fébrilité à l’arrière.

Elles ont d’ailleurs été menées à la mi-temps sur un but inscrit contre son camp par la Canadienne Kadeisha Buchanan après un corner joué à deux (26). Au cours d’une première période assez médiocre, le Bayern, pourtant bien timide, aurait même pu ajouter un second but sur un tir de Lineth Beerensteyn arrêté par la gardienne chilienne de l’OL, Christiane Endler (31), alors qu’un retour de Carpenter a annihilé une occasion de Sofia Jakobson (45+1).

Janice Cayman et Amandine Henry à la manœuvre

Privé de Selma Bacha, Amel Majri et Wendie Renard, blessées, Lyon, longtemps totalement inoffensif avec des tentatives de tirs trop timides de Delphine Cascarino (4) ou Catarina Macario (22), a réussi à égaliser en début de seconde période.

C’est la Belge Janice Cayman qui a trouvé l’ouverture à la suite d’un coup franc joué par l’Américaine Macario mal négocié par la défense munichoise (50). Cayman n’a pas été loin, peu après, de donner l’avantage à son équipe sur un tir passant juste au-dessus (60).

De son côté, la Norvégienne Ada Hegerberg, entrée à une demi-heure de la fin, a aussi été proche de donner l’avantage à l’OL sur une tentative passant au ras du poteau (80) mais c’est finalement Henry qui a eu le dernier mot.

Avant de retrouver Munich, Lyon affrontera, dimanche, toujours à Décines-Charpieu, mais en division 1 cette fois, le Paris-Saint-Germain. Une rencontre majeure pour l’attribution du titre dans un championnat de France dominé par les deux formations. Lyon aspire à récupérer son titre perdu au printemps.

Le Monde avec AFP


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page