Sport

L’ESS s’attaque au dossier des impayés :L’affaire Gonzalez est close !

 

Le comité directeur de Othman Jenayah a payé son dû à son ancien joueur, le Vénézuélien Darwin Gonzalez. Ce dernier a touché la coquette somme de 200.000 euros, soit un peu plus de 660.000 dinars.

C’est un joueur qui a coûté bien cher à l’Etoile du Sahel, rien que pour l’indemnité qu’il vient de recevoir. C’est de Darwin Gonzalez qu’il s’agit, l’ancien joueur vénézuélien de l’ESS. Le comité directeur de Othman Jenayah vient de clore l’affaire Darwin en lui versant son dû, la coquette somme de 200.000 euros, soit un peu plus de 660.000 dinars.

Konaté et Boukhanchouh : deux autres affaires en cours

Si l’affaire Gonzalez est close, d’autres dossiers sont toujours ouverts, en rapport également avec des impayés réclamés par deux autres anciens joueurs qui ont eu recours, eux aussi, à la commission des litiges de la Fifa. Ladite commission a rendu des verdicts favorables à Omar Konaté et Salim Boukhanchouch. Konaté veut 800.000 euros de l’Etoile, l’équivalent de 2 millions 655 mille dinars. Selon l’accord établi entre les deux parties, le premier versement que devra recevoir le joueur est de l’ordre de  60 % de la somme totale. Salim Boukhanchouch, lui, attend 180.000 dinars de l’ESS. 

De la mauvaise gestion

Rien qu’avec les sommes citées ci-dessus, il y a de quoi avoir le vertige et se poser la question : la valeur marchande de notre championnat correspond-elle à autant de sommes versées, de surcroît ,n’ont pas beaucoup joué par rapport aux salaires et indemnités reçus. Durant son passage à l’Etoile, Gonzalez a joué 30 matches et inscrit six buts seulement !

Le cas de l’Etoile n’est pas isolé. Ces dernières années, bon nombre de clubs tunisiens, les quatre grosses cylindrées du championnat notamment, ont eu des conflits financiers avec des joueurs étrangers et la note a été bien salée… en devises. A ce jour, des litiges financiers ne sont pas encore résolus au point que nos clubs sont devenus des «clients réguliers» de la Commission des litiges de la Fifa. Nos clubs doivent régler leurs dettes envers leurs anciens joueurs pour pouvoir recruter, alors que le mercato hivernal est ouvert depuis lundi.

L’article L’ESS s’attaque au dossier des impayés :L’affaire Gonzalez est close ! est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page