National

Les partisans du PDL manifestent devant le siège des Nations Unies

Le Parti destourien libre (PDL) a annoncé, lundi, avoir installé un bouclier humain  » pacifique  » devant le siège des Nations Unies, à Tunis, afin de  » barrer la route aux traîtres et mettre fin à la violation de la souveraineté nationale « .

Dans une déclaration, le PDL a appelé l’opinion publique à tout mettre en œuvre pour empêcher la tenue du deuxième tour des législatives du  » printemps du chaos qui va détruire les institutions de l’Etat « .
Il a estimé que la  » responsabilité historique  » revient aux élites, les forces vives et les organisations nationales ayant adopté le silence face aux tentatives de destruction de l’Etat de droit et des institutions « .

Le parti a rappelé qu’il mène un sit-in devant le siège des Nations Unies pour le dixième jour, totalement ignoré par le pouvoir  » illégitime  » en place.

Par ailleurs, le parti a pointé du doigt les organisations onusiennes et régionales qui ont ignoré leur rôle de protéger le droit du peuple tunisien de choisir ses dirigeants et ses représentants dans les conseils élus, notamment à travers des élections conformes aux standards internationaux.

Le parti a accusé certaines organisations internationales de  » mobiliser des observateurs pour blanchir les élections « .

La présidente du PDL, Abir Moussi, avait déclaré, dans un direct sur sa page facebook, que les Tunisiens n’acceptent pas ces élections, soulignant la volonté de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) de falsifier le taux de participation et les résultats du second tour des législatives, prévues le 29 janvier prochain.


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page