Sport

L’équipe de Tunisie s’apprête à disputer l’échéance continentale: Quel gardien pour la CAN ?


Si Moez Hassen a été le premier gardien de la sélection tout au long du tournoi arabe, il n’a pas totalement convaincu pour autant. Farouk Ben Mustapha reste, quant à lui, à la traîne.

C’est le dilemme auquel sont confrontés les sélectionneurs nationaux ces trois dernières années, depuis qu’Aymen Mathlouthi ne suit plus la cadence jusqu’à perdre son rang de gardien international. En 2018 et à la veille du Mondial de Russie, Nabil Maâloul, alors sélectionneur national, a trouvé en Moez Hassen la solution providentielle. A l’époque, Hassen était inconnu du grand public tunisien, mais il s’est vite imposé comme premier gardien de l’équipe de Tunisie. Sauf que la chance lui a tourné le dos, puisqu’il a quitté le Mondial après seulement un quart d’heure du jeu suite à une grave blessure à l’épaule gauche. C’était lors du match d’ouverture contre l’Angleterre. Son remplaçant n’était autre qu’Aymen Mathlouthi qui, à l’époque, faisait encore partie du Club Tunisie. Ben Mustapha, lui, a gardé les bois lors du deuxième match du 1er tour face à la Belgique. Ce jour-là, il a encaissé 5 buts.

Malgré le fait d’avoir encaissé 5 buts contre la Belgique, Ben Mustapha a joué les premiers rôles en sélection, le temps que Hassen récupère de blessure. Une fois ce dernier rétabli et même s’il ne jouait pas en club, il a retrouvé son rang de premier gardien en sélection.

Remplaçant en club, titulaire en sélection   

Avec l’arrivée de Mondher Kebaïer aux commandes, Ben Mustapha a eu pendant un certain temps son heure de gloire, en devenant le premier gardien de l’équipe nationale. Et même quand il a été remplaçant à l’EST, il a continué à bénéficier de la confiance de son sélectionneur. Une confiance qui lui a permis de monter en grade en club, en devenant le premier gardien  de l’EST. Mais il a suffi qu’il fasse une erreur pour qu’il perde son rang de premier gardien à l’EST et en équipe de Tunisie, puisque Kebaïer lui a préféré de nouveau Moez Hassen, notamment lors du match amical disputé contre l’Algérie, en juin dernier.

L’éternelle valse…

Depuis juin dernier, on n’a pas terminé avec l’éternelle valse des gardiens. Durant les six matches comptant pour le 2e tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2022, Farouk Ben Mustapha est redevenu le premier gardien de l’équipe nationale, même s’il a été remplaçant à l’Espérance de Tunis.

Et surprise de la Coupe arabe de la Fifa 2021 ! C’est Moez Hassen, désormais premier gardien du CA et compétitif qui reprend sa place de gardien attitré de l’équipe de Tunisie.

La question qui s’impose à présent : quel gardien pour la CAN, d’autant que ni Moez Hassen, ni Farouk Ben Mustapha n’arrivent à convaincre ?

Aujourd’hui, les spécialistes du football et les observateurs les plus avertis s’accordent à dire qu’il y a un réel problème de gardien de but à l’équipe de Tunisie. A notre humble avis, ce n’est pas seulement la faute à Moez Hassen et à Farouk Ben Mustapha qui ont leurs limites, mais ils ont des qualités aussi. Il ne faut pas les blâmer non plus.

Ben Mustapha ne joue pas à l’EST. Mondher Kebaïer et Radhi Jaïdi auraient dû se concerter pour que Ben Mustapha ait du temps de jeu en club. Car un gardien de but perd vite ses réflexes une fois il fait banquette. C’est pourquoi Ben Mustapha doit trouver une solution dans l’immédiat : ou il joue régulièrement à l’EST ou il trouve un autre club. A défaut, il risque de perdre sur le moyen terme son rang d’international. Moez Hassen, lui, doit soigner son jeu et rester compétitif en club.

Alors que la CAN pointe à l’horizon, le staff technique national n’a pas vraiment le choix : il doit continuer à faire confiance à Moez Hassen. Lui, au moins, il est compétitif. Il faut rappeler aussi le cas du jeune Elias Damergi. Il fera bien l’affaire comme deuxième gardien de la sélection A.

L’article L’équipe de Tunisie s’apprête à disputer l’échéance continentale: Quel gardien pour la CAN ? est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page