National

Leila Jaffel traduit Chaima Issa devant la justice sur la base du décret 54

 

La membre du Front de salut, Chaima Issa, a reçu, dans la matinée de mercredi 18 janvier 2023, une convocation pour comparaître devant la brigade criminelle de la Garde nationale de Ben Arous.

 

Elle devrait être auditionnée, jeudi matin, pour suspicions de propagation de fausses informations, a confirmé, Mme Issa, dans une déclaration à Business News.

 

Selon l’avocate Dalila Msaddek, Chaima Issa est convoquée sur la base du décret 54. La plainte a été déposée par la ministre de la Justice, Leila Jaffel.

 

Chaima Issa et d’autres membres du Front de salut – Ahmed Nejib Chebbi, Jaouhar Ben Mbarek et Ridha Belhadj – sont, également, visés par une plainte déposée par la présidente du Parti destourien libre (PDL), Abir Moussi. 

 

Mme Moussi a déposé sa plainte après le discours qu’Ahmed Nejib Chebbi qu’avait prononcé le 25 décembre 2022 lors d’une manifestation du Front de salut national. Le dirigeant avait, alors, relevé la culture autocratique de Abir Moussi et sa volonté de se venger de la révolution tunisienne pour réinstaurer la dictature comme au temps de l’ancien président, Zine El Abidine Ben Ali. 

Accusés de financement du terrorisme, entre autres, Ahmed Nejib Chebbi, Ridha Belhadj, Chaïma Issa et Jaouhar Ben Mbarek ont été informés de la procédure par l’Ordre national des avocats de Tunisie début janvier. 

 

N.J.


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page