National

Législatives 2022 ' « Pour la victoire du peuple » appelle à voter pour les femmes


 

Le membre de l’initiative « Pour la victoire du peuple », Slaheddine Daoudi, est revenu, jeudi 24 novembre 2022, sur la participation de cette initiative aux législatives anticipées de décembre 2022. 

 

 

Invité de la Matinale de Shems FM, il a affirmé que l’initiative avait été fondé sur un principe capital, celui de ne pas imposer la volonté centrale aux candidats de l’initiative. De ce fait, selon Slaheddine Daoudi, tout candidat est libre de faire campagne en affichant ou pas son affiliation à l’initiative. Il a expliqué que les candidats de l’initiative pourraient ne pas faire campagne sous la bannière de l’initiative pour fédérer un maximum de gens notant que cette liberté d’action a permis à l’initiative de progresser. 

 

 

Il a indiqué que « Pour la victoire du peuple » disposait actuellement de plusieurs candidats dans certaines circonscriptions assurant que l’initiative a même reçu des demandes pour faire campagne sous cette bannière. Il a précisé, dans ce sens, que l’initiative ne soutiendrait pas un candidat au profit d’un autre, soulignant que « ce courant national souverain est très diversifié ». 

 

Il a affirmé que l’initiative avait œuvré pour encourager les femmes à participer aux législatives notant qu’un peu moins de 25% des candidats dont elle dispose sont des femmes. Il a, d’ailleurs, appelé les électeurs à voter pour toutes les femmes candidates aux législatives car « c’est une occasion pour la société tunisienne de se développer ».

 

« Nous avions depuis le début en tête une vision de l’architecture du prochain paysage parlementaire », a fait savoir Slaheddine Daoudi avant d’ajouter que les candidats de l’initiative « Pour la victoire du peuple » sont de différents horizons. « Il y a des inspecteurs de l’enseignement supérieur, des professeurs d’éducation physique, des artistes, des spécialistes de l’éducation, des experts économiques, d’anciens normaliens, des chercheuses en biologie et en énergie nucléaire, des médecins, des avocats, d’anciens cadres des ministères du Tourisme, de la Culture, des Finances, ou encore des anciens de Tunisair et des chemins de fer… », a-t-il déclaré. 

Les membres fondateurs de l’initiative « Pour la victoire du peuple » ont organisé, mercredi 23 novembre 2022, une conférence presse. Ils ont précisé, à l’occasion, que 132 candidats sur les 1.055 acceptés par l’Isie représenteraient l’initiative. 

Cette initiative a, rappelons-le, été initiée par l’ancien bâtonnier Brahim Bouderbala, l’explicateur Ahmed Chaftar, et d’autres personnalités dont des syndicalistes et des activistes de la société civile. Elle se présente comme étant un appui au processus du 17-Décembre – 25-Juillet.

N.J.  

 


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page