National

Le vote de René Trabelsi au c'ur d'une polémique

 

L’ancien ministre du Tourisme, René Trabelsi a publié, à la date du 24 juillet 2022, une photo montrant son doigt couvert de la fameuse encre bleue devant l’un des centres de vote se trouvant à l’étranger. Il y a ajouté le texte suivant : « Demain, la Tunisie sera meilleure ». 

 

Cette publication a suscité plusieurs réactions et a fait l’objet d’une nouvelle polémique. René Trabelsi s’est retrouvé face à un flux incessant d’insultes et d’accusations.

Une partie des internautes a exprimé son étonnement quant à la participation de René Trabelsi au référendum. Certains ont supposé que l’ancien ministre incitait les citoyens à voter en faveur du projet de la nouvelle constitution puisqu’il emprunte le slogan de la campagne du « oui ». Ils ont critiqué cette attitude en rappelant que ce projet de nouvelle constitution portait atteinte aux droits des minorités et consacrait les objectifs de l’Islam

 

D’autres internautes ont estimé que René Trabelsi cherchait à s’attirer les grâces du président de la République, Kaïs Saïed. Certains l’ont même traité de traître et ont affirmé que l’ancien ministre avait tourné le dos à ses principes.

 

René Trabelsi a riposté en écrivant un commentaire dans lequel il rappelle qu’il avait seulement exercé son droit sans révéler l’objet de son vote. Il a expliqué qu’il n’avait pas à appeler en faveur ou contre le projet de la nouvelle constitution et a affirmé que personne ne pouvait connaitre son amour pour la Tunisie. Il a expliqué qu’une Tunisie meilleure nécessitait une union et non pas des discours d’incitation et de haine.

 

 

S.G

 


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page