Sport

Le stade de Radès bientôt fermé pour travaux

Le directeur général de la cité nationale sportive a annoncé, mercredi, que le stade Hammadi Agrebi de Radès sera fermé immédiatement après le match opposant la sélection nationale et son homologue zambienne, le 16 novembre pour le compte de la dernière journée du second tour éliminatoire de la Coupe du monde 2022, afin d’entamer les travaux d’ensemencement saisonnier de la pelouse qui ne dépasseront pas les 60 jours.

Dans une déclaration à l’agence TAP, Tarek Farjaoui a indiqué que « l’ensemencement saisonnier de la pelouse du stade de Radès a été quelque peu retardé en raison de l’exploitation intensive de ce stade par l’équipe nationale lors de ses matches officiels et amicaux, ainsi que les clubs de l’Espérance Sportive et du Club Africain.

Il a ajouté que « les semis saisonniers ont lieu généralement entre septembre et octobre dans tous les stades du monde, mais l’intensité de l’exploitation nous a obligé à retarder, en coordination avec la fédération et les clubs, ce processus jusqu’au 16 novembre », précisant que les travaux nécessitent la fermeture du stade entre 45 et 60 jours pour que l’opération se déroule dans les meilleures conditions techniques et scientifiques.

Déplorant la surexploitation du stade Hammadi Agrebi de Radès, le directeur général de la Cité nationale sportive a expliqué que « ce stade est la seule installation sportive en Tunisie capable d’accueillir des matchs internationaux outre les matches des équipes de la capitale, l’Espérance de Tunis et le Club Africain, sans oublier que cette exploitation excessive nous oblige à intensifier les travaux d’entretien réguliers ».

Par ailleurs, Farjaoui a nié que le toit du stade soit menacé d’effondrement, affirmant que tout ce qui a été dit à cet égard est sans fondement.

« Le stade de Radès a aujourd’hui 21 ans, et nous devons accorder beaucoup d’importance à son dossier d’entretien afin de le sauvegarder et poursuivre son exploitation dans les meilleures conditions », a-t-il ajouté.

Concernant le stade olympique d’El Menzah, Farjaoui a souligné que « les différentes sociétés contractantes ont demandé de reporter les dates des appels d’offres, et le démarrage des travaux est prévu entre janvier et mars 2022, tandis que d’autres travaux d’entretien sont prévus au niveau de la piscine olympique d’El Menzah, en coordination avec le ministère de l’Equipement.

(TAP)

 


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page