National

Le SNJT déplore le laxisme de l'Etat devant la crise que traverse le secteur des médias


Le SNJT dplore le laxisme de lEtat devant la crise que traverse le secteur des mdias

 

Le Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT), a déploré, dans un communiqué publié ce vendredi 23 septembre 2022, la dégradation des conditions des travailleurs du secteur et le laxisme de l’Etat devant la crise qu’ils traversent.

Il a annoncé, dans ce sens, un certain nombre d’actions et notamment l’organisation de visites au sein d’établissements médiatiques pour contrôler la situation des journalistes employés, demander au gouvernement d’activer les termes de l’accord du 8 décembre 2020, stipulant la régularisation de la situation de 33 journalistes travaillant dans des médias publics, la publication du texte intégral de l’accord-cadre conjoint pour les journalistes et de confier le poste d’attaché de presse exclusivement à des journalistes diplômés de l’Institut de Presse et des Sciences de l’information.

Le SNJT a aussi annoncé un certain nombre de démarches afin d’imposer l’application immédiate des termes de l’accord du 8 décembre 2020.

 

Il a décidé d’engager des poursuites pénales contre les établissements ayant enfreint le cahier des charges et de lancer des consultations avec les partenaires du secteur afin d’identifier un ensemble de mesures communes pour imposer un programme de sauvetage urgent pour les institutions qui souffrent de difficultés dues à l’inaction du gouvernement dans l’exercice de son rôle envers le secteur.

 

Le syndicat a enfin appelé le gouvernement à assumer sa responsabilité vis-à-vis des médias confisqués, à prendre des mesures urgentes concernant Cactus Prod et à accorder à ses employés leurs soldes des dix derniers mois, en plus d’anticiper des crises supplémentaires à Shems FM et Dar Assabah.

 

M.B.Z


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page