National

Le projet de loi de finances pour l’exercice 2023 en phase de finalisation


Le projet de loi de finances pour l’exercice 2023 qui devra être adopté avant le début de l’année prochaine, est en phase de finalisation, a déclaré la ministre des Finances, Sihem Boughdiri Nemsia.
Elle a rappelé, dans une déclaration à l’agence TAP, que l’élaboration de ce projet qui s’inscrit dans le cadre du programme national de réformes, a été réalisée en concertation avec toutes les structures et organisations nationales et au niveau du Conseil National de la Fiscalité (CNF), qui représente toutes les structures et les ministères concernés.

Intervenant, mardi, lors de la célébration du 66ème anniversaire de la Douane Tunisienne, Nemsia a passé en revue les efforts déployés par ce corps en termes de lutte contre la contrebande, le monopole et l’évasion fiscale, outre le recouvrement des recettes de l’État et la mobilisation des ressources budgétaires.

De son côté, la directrice générale des douanes, Najet Jaouadi, a évoqué les résultats enregistrés dans la lutte contre la contrebande et contre toutes les formes de crime organisé (contrebande de devises et de drogues…).

Elle a fait savoir dans ce sens que la valeur des recettes douanières recouvertes en faveur de la trésorerie de l’État a augmenté, en 2022, de 40% par rapport à l’exercice écoulé.

Jaouadi a souligné que le slogan de cet anniversaire « Vers la numérisation de la Douane, vecteur de relance de l’économie nationale » reflète la réforme engagée au niveau de corps de métier.

Elle a rappelé que la douane a entamé, depuis une année, le développement du Système d’Information Douanier Automatisé (SINDA2) qui favorisera dès son achèvement vers la fin de 2025, la digitalisation de l’ensemble des services douaniers.

Elle a rappelé aussi le lancement, le 29 novembre 2022, de l’application mobile « Smart Traveller » (le voyageur intelligent) destinée aux voyageurs et particulièrement aux Tunisiens résidents à l’étranger (TRE) qui permettra de rapprocher les services des voyageurs afin de faciliter leurs passages à travers les postes frontaliers de Melloula et Ras Jedir et du port la Goulette, avant sa généralisation au niveau de toutes les frontières terrestres, maritimes et aériennes.

La ministre des Finances a souligné dans ce cadre que la réforme, le développement et la modernisation de la douane figurent parmi les principaux piliers du programme national de réforme.

L’objectif, a-t-elle ajouté, est de dynamiser l’économie et de repositionner la Tunisie en tant que destination attractive pour les investissements qui offre un climat d’investissement compétitif et incitatif.

Et d’ajouter que la mise en place d’un nouveau système d’information de la douane contribuera à l’appui de l’économie et de l’investissement et garantira l’efficience des transactions douanières et le développement des relations avec les entreprises économiques grâce l’immatérialisation des procédures.

Ce système a-t-elle encore expliqué, permettra de réduire les délais de déclaration des marchandises, de sécuriser la chaîne logistique et d’accélérer et de faciliter les services.

L’article Le projet de loi de finances pour l’exercice 2023 en phase de finalisation est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page