National

Le muezzin agressé à Ksour Essaf va mieux 

Le ministre des Affaires religieuses, Ibrahim Chaïbi, est revenu, ce lundi 17 novembre 2021, sur l’affaire de l’agression du muezzin à Ksour Essef.

Lors de son intervention dans Sbeh Ennes, le ministre a expliqué que l’incident a eu lieu, peu avant la prière d’El Maghreb, soulignant que l’agresseur a été agacé par l’appel à la prière.

Et d’ajouter: « C’est une personne déséquilibrée. Une personne normale ne peut pas attaquer quelqu’un à l’aide d’une arme blanche. Il a, dans ce contexte, dénoncé la hausse du taux de violence en Tunisie.

Chaibi a, par ailleurs, rassuré sur l’état du muezzin qui, selon lui, se porterait mieux, après la réussite de l’opération qu’il a subie.

Dans ce contexte, le ministre a démenti les rumeurs selon lesquelles l’agression a eu lieu, à cause d’un litige foncier entre les deux parties. « Ces informations n’ont aucun fondement », a-t-il lancé, écartant, également, la piste terroriste.


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page